L'ODJ Média




Silence, on tue.




A lire ou à écouter en podcast :


Deux frères-ennemis s’entretuent.

Les civils, otages de cette guerre nauséabonde, meurent leurs bébés dans les bras, leurs proches sous les décombres.

Les médias, via des réseaux sociaux-poubelles  jouent avec nos sentiments, nos émotions, nous tricotent des vérités qui sur la balance des droits humains et de la justice, ne pèseraient pas plus qu’une plume de corbeau.

Le monde occidental applaudit cette corrida sanglante dans l’arène des crimes contre l’humanité et de la folie aveugle et meurtrière des deux camps.

Celui d’un Goliath enragé, sanguinaire, dévastateur qui crie vengeance parce qu’il en a la force et le pouvoir.

Et celui d’un David enragé, sanguinaire, dévastateur qui crie vengeance parce qu’il n’a pas le choix, parce qu’il n’a plus d’espoir.

Pourtant, alors que Goliath était encore faible, qu’il cherchait un refuge après avoir subi les pires injustices, la torture et assisté à la mort des siens, David l’a accueilli, lui a donné à manger, l’a hébergé sans rien demander en contrepartie.

Comment, lui qui a connu la déshumanisation, les camps de concentration, la faim, les sévices ?

Lui dont on a bafoué la dignité qu’on a marqué comme une bête qui doit finir à l’abattoir, a-t-il oublié tout ça ?

Comment est-il possible que ne serait-ce qu’en mémoire de ce que son peuple a enduré, ce Goliath ayant repris ses forces n’a plus eu de cesse que d’écraser le petit David, son ami d’antan ?

Il lui a confectionné une prison à ciel ouvert, l’a, fort de son expérience passée, marqué, exproprié, torturé, affamé, déshumanisé, lui a pris ses biens, ses terres, ses maisons, ses arbres, son identité.
 

Le syndrome de Stockholm se définit comme un développement d’un sentiment de confiance des otages vis-à-vis de leurs ravisseurs.

Mais ici de quel syndrome s’agit-il ?

De la victime qui répète les exactions de ses bourreaux ?

Des victimes comme dans le cas d’adultes violés dans leur enfance qui deviennent à leur tour des violeurs ?

L’Histoire définira un jour ce syndrome.

Le monde, dit civilisé, sera comptable de sa lâcheté.

En attendant :

Silence, on tue !

Rédigé par El Montacir Bensaid.



Jeudi 19 Octobre 2023


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Mai 2024 - 10:30 NEMO

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse