L'ODJ Média





Sport au ramadan : 10 conseils en or pour vous


Parmi les sportifs, le mois de Ramadan suscite souvent diverses interrogations concernant la pratique sportive pendant ce mois sacré. Des questions telles que : Est-ce que le sport est à éviter pendant le Ramadan ? Dois-je exercer une activité physique avant ou après l'Iftar (ftour) ? Et bien d'autres encore.

Cet article vise à répondre aux questions courantes sur la pratique du sport pendant le mois de Ramadan et à fournir des conseils utiles pour concilier le jeûne et l'activité physique.



Est-ce que je dois arrêter le sport pendant le Ramadan ?

La décision d'arrêter ou de continuer à pratiquer du sport pendant Ramadan dépend de divers facteurs, notamment de votre état de santé. Il est essentiel de reconnaître que pendant le jeûne, notre corps subit une privation de nourriture et d'eau pendant de nombreuses heures, ce qui nécessite une adaptation de nos performances à nos besoins.

Cependant, si vous êtes en bonne santé, il n'y a aucune raison de cesser complètement l'exercice physique. Au contraire, il est vivement recommandé de maintenir une activité physique qui vous permettra de maintenir votre énergie, de stimuler votre circulation sanguine et de préserver votre endurance et votre flexibilité.

Quand peut-on pratiquer le sport pendant le Ramadan ?

Pratiquer du sport pendant le mois de Ramadan offre de nombreux avantages pour la santé physique et mentale. Toutefois, il est crucial de choisir le bon moment pour éviter de vous épuiser.

Le moment optimal est soit juste avant la rupture du jeûne, permettant ainsi à votre corps de récupérer rapidement les sels minéraux absorbés pendant l'effort, soit environ 2 heures après la rupture du jeûne.

À ce moment-là, votre corps aura eu le temps d'assimiler une quantité suffisante de nutriments, lui permettant de restaurer son énergie et de se préparer à un effort physique.

Quel genre de sport est-il recommandé pendant le jeûne ?

En général, il s'agit simplement de poursuivre la même activité physique que d'habitude avant le mois de Ramadan, sauf si la personne est habituée à des exercices intenses et difficiles. Dans ce cas, il est recommandé de limiter leur durée à environ 45 minutes en moyenne.

D'autre part, pour ceux qui ne sont pas habitués à l'effort physique intense, la marche, la natation et le cyclisme sont des choix d'activités appropriés car ils présentent peu de risques pour la santé.

10 conseils pour faire du sport au Ramadan :

  1. Adapter l'effort pour le Ramadan et éviter l'excès : Ajustez l'intensité et la fréquence de vos séances de sport pendant le Ramadan en tenant compte de la diminution des performances physiques et mentales. Évitez de commencer ou de reprendre une activité physique intense après une pause prolongée pendant ce mois sacré. Optez plutôt pour un effort modéré, avec une fréquence maximale de 2 à 3 fois par semaine.
     
  2. Être à l'écoute de son corps : Pendant l'activité physique, soyez attentif aux signes de votre corps tels que les nausées, la fatigue intense ou les douleurs musculaires inhabituelles. Ces signaux indiquent qu'il est temps de mettre fin à la séance et de réajuster l'intensité ou la durée des futures séances.
     
  3. Choisir le bon moment pour faire du sport : Sélectionnez judicieusement le moment pour pratiquer votre sport. Optez pour une séance une heure avant le ftour pour permettre la réhydratation et l'alimentation, ou deux heures après le ftour pour la digestion avant l'exercice. Évitez les séances tôt le matin pour éviter la fatigue et la dégradation des tissus musculaires.
     
  4. Boire de l'eau régulièrement pour rester hydraté : Maintenez une hydratation adéquate en buvant de l'eau régulièrement entre le ftour et le shour pendant le Ramadan. Évitez de consommer de grandes quantités en une seule fois et visez 2 à 3 litres en fonction de l'intensité de l'exercice physique.
     
  5. S'échauffer avant le sport pour éviter les blessures : Effectuez des échauffements avant chaque séance de sport pour prévenir les blessures et améliorer vos performances. Les échauffements augmentent la température du corps et préparent les muscles et les organes à l'effort.
     
  6. S'étirer après le sport pour favoriser la récupération : Pratiquez des étirements après chaque séance, en particulier si vous êtes à jeun, pour favoriser la récupération musculaire et articulaire.
     
  7. Manger sainement pour soutenir l'effort : Adoptez une alimentation équilibrée, riche en nutriments essentiels, pour soutenir l'effort physique et favoriser la récupération. Privilegiez les aliments frais et évitez les repas trop gras, sucrés ou salés.
     
  8. Restaurer les réserves au repas du Shour : Accordez de l'importance au repas du shour pour reconstituer les réserves énergétiques et faciliter la récupération. Optez pour un repas équilibré comprenant des fibres, des protéines et des glucides lents, et assurez-vous de bien vous hydrater.
     
  9. Bien dormir pour bien récupérer : Assurez-vous de bénéficier d'un sommeil de qualité en visant 6 à 7 heures de sommeil consécutives. Évitez les boissons stimulantes avant le coucher pour ne pas perturber votre sommeil.
     
  10. Prendre du plaisir à faire du sport : Appréciez pleinement votre pratique sportive, qui peut aider à réduire le stress grâce à la sécrétion d'hormones telles que la dopamine et les endorphines. Le plaisir ressenti après l'effort physique contribue également à renforcer votre motivation.
     
En conclusion, il est tout à fait possible de pratiquer du sport pendant le mois de Ramadan en écoutant attentivement les signaux de votre corps et en adaptant votre activité en conséquence. Restez hydraté et modérez l'intensité de vos séances pour préserver votre santé.

Toute l’équipe de Lodj.ma vous souhaite un très bon ramadan.

Ramadan, Sport, Conseils, Adaptation, Santé, Hydratation, Écoute du corps, Intensité, Moment optimal, Échauffement, Étirements, Alimentation équilibrée, Shour, Récupération, Sommeil, Plaisir, Endorphines, Motivation, Modération, Précautions.


Jeudi 29 Février 2024



Rédigé par le Jeudi 29 Février 2024
Salma Labtar
Journaliste sportive et militante féministe, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média



Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


A mag created with Madmagz.








Recherche


















Revue de presse









Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala


Menu collant à droite de la page