L'ODJ Média



Standard & Poor’s a maintenu la note de la dette souveraine du Maroc à BB+/B


Rédigé par La Rédaction le Samedi 30 Mars 2024



L’agence de notation américaine Standard & Poor’s (S&P) a maintenu la note de la dette souveraine du Maroc BB+/B, en relevant de "stable" à "positive" la perspective associée à cette note, à la faveur notamment de "l’amélioration des réformes socio-économiques et budgétaires".

Cette décision, significative sur plusieurs plans, mérite une exploration approfondie pour en comprendre les implications et la portée, surtout pour un pays comme le Maroc.

Avant d'analyser l'importance de cette notation pour le Royaume, il est crucial de définir ce que représente une note de dette souveraine et en particulier la notation BB+/B.

Une note de dette souveraine, attribuée par des agences de notation financière telles que Standard & Poor’s, Moody's ou Fitch, évalue la capacité et la volonté d'un pays à rembourser ses dettes extérieures. Cette évaluation se base sur une analyse approfondie de la situation économique, financière, et politique du pays. Les notations sont généralement exprimées à l'aide d'une échelle allant de AAA, qui indique la meilleure qualité de crédit, à D, signalant un défaut de paiement.

La notation BB+/B est considérée comme étant en haut de l'échelle des notes dites "spéculatives" ou "non-investment grade".

Elle indique que l'émetteur présente une certaine vulnérabilité aux conditions économiques adverses, mais qu'il a actuellement la capacité de répondre à ses engagements financiers. Le "BB+" fait référence à la dette à long terme, tandis que le "B" concerne les obligations à court terme.


 

Maintenir la note de la dette souveraine du Maroc à BB+/B revêt une importance capitale pour le pays pour plusieurs raisons.

Premièrement, cette notation influence directement les coûts d'emprunt sur les marchés internationaux. Une note plus élevée signifie des taux d'intérêt plus bas, rendant ainsi le financement externe moins coûteux pour le gouvernement marocain. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et de ses répercussions économiques, accéder à un financement abordable est crucial pour soutenir la reprise économique et financer les dépenses publiques importantes.

Deuxièmement, la notation BB+/B envoie un signal positif aux investisseurs internationaux quant à la stabilité économique et la fiabilité du Maroc comme destination d'investissement. Cela peut encourager les flux d'investissements directs étrangers, essentiels pour le développement économique du pays, notamment dans des secteurs clés tels que le tourisme, l'industrie manufacturière et les énergies renouvelables.

Troisièmement, dans un contexte régional et mondial marqué par l'incertitude, maintenir une note stable constitue un gage de confiance envers les réformes économiques et les politiques de gestion de la dette mises en œuvre par le gouvernement marocain. Cela témoigne de la reconnaissance internationale des efforts du Maroc pour maintenir l'équilibre fiscal et promouvoir une croissance économique durable.

En conclusion, la décision de Standard & Poor’s de maintenir la note de la dette souveraine du Maroc à BB+/B est un indicateur clé de la résilience économique du pays dans un environnement global incertain. Cette notation joue un rôle crucial en influençant les conditions de financement du Maroc, en renforçant sa réputation sur la scène internationale et en attirant les investissements étrangers.

Selon S&P : "Ces perspectives positives reflètent nos attentes selon lesquelles le Maroc s’appuiera sur ses récentes réalisations en matière de mise en œuvre de réformes socioéconomiques et budgétaires, ouvrant la voie à une croissance plus forte et plus inclusive et à une réduction des déficits budgétaires".

Pour le Maroc, la gestion proactive de sa dette et la poursuite de réformes économiques structurantes seront essentielles pour améliorer sa notation à l'avenir et favoriser une trajectoire de croissance plus robuste et inclusive.





Samedi 30 Mars 2024

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mai 2024 - 12:00 La CTM se lance dans le Transport Maritime

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages