Menu

Surdité chronique et paresse endémique




A lire ou à écouter en podcast :

Surdité chronique et paresse endémique
surdite_chronique_et_paresse_endemique.mp3 mp3  (2.25 Mo)

Parmi les reproches les plus formulés à l’encontre de l’opposition politique au Maroc, ceux qui reviennent le plus sont sa supposée paresse, son manque d’implication, son faible rendement et la rareté de ses propositions. L’Istiqelal n’échappe pas à cette règle, lui qui, depuis son basculement dans les rangs de l’opposition, n’a eu de cesse d’émettre proposition sur proposition. L’Istiqelal n’est pas le seul à subir ce manque d’interaction du gouvernement avec ses propositions. Au final, il en ressort que ce gouvernement, dont certaines composantes se gargarisent fréquemment de la supposée paresse de l’opposition, tout en n’accordant que peu d’égards aux propositions d’instances suprêmes dont les dirigeants sont directement nommés par le Chef de l’Etat lui-même, n’en fait qu’à sa tête.


En atteste le dernier rapport du Secrétaire Général du Gouvernement qui relève que sur un total de 479 textes réglementaires adoptés durant l’actuelle législature, seuls 286 sont des décrets d’application.


Rédigé par Majd El Atouabi le jeudi 12 Novembre 2020 sur www.l'opinion.ma  







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Février 2021 - 13:48 Harcèlement des femmes, silence cala#metoo




Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté