lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Thaïlande : concours de roulage de joints à Bangkok


Des fumeurs de cannabis ont participé au premier championnat consacrant la personne qui roule le plus vite un joint.



Une concurrence rude

Samedi, les adeptes de cannabis avaient rendez-vous dans un bar de la capitale thaïlande pour la « Coupe du cannabis ». Un concours qui peut prêter à sourire mais qui est révélateur d'un changement de politique dans le pays en matière de drogues douces.
 
Contrairement à leurs habitudes, samedi à Bangkok, les fumeurs de cannabis n'avaient qu'un objectif : rouler le plus vite possible des joints pour remporter le premier championnat de cannabis de Thaïlande. Depuis juin, le royaume conservateur a retiré le cannabis de la liste des stupéfiants interdits, ce qui permet aux usagers de fumer sans risquer des poursuites pénales.
 
Quelques fumeurs se sont donc retrouvés pour tenter de remporter un des trois prix de ce championnat. « C’est super amusant », lance Matita Promjai, baptisée « Mameaw », à l’origine de cet événement. Des centaines de personnes auraient voulu prendre part au concours et le jour J, ils n’étaient qu’une dizaine, explique cette femme de 31 ans. « Ils ont tous les mains qui tremblent », remarque-t-elle.
 
Des centaines de personnes ont voulu prendre part au concours et le jour J, ils n'étaient qu'une dizaine, explique cette femme de 31 ans. « Ils sont très nerveux », remarque « Mameaw », « ils ont tous les mains qui tremblent ».
 
Chaque concurrent roule un petit et un gros joint aussi vite que possible, sous l'œil attentif d'une foule avertie, mais de plus en plus détendue au fil du temps. « J'essaie simplement de faire de mon mieux », souligne un des participants, Klaus, qui n'a donné que son prénom, tout en avançant tranquillement jusqu'à une table, derrière laquelle a été installé un chronomètre.

Retiré de la liste des stupéfiants

Le royaume conservateur à majorité bouddhiste a longtemps appliqué un arsenal législatif très sévère contre cette drogue, contribuant à remplir encore davantage les prisons bondées du pays.

Les autorités, qui cherchent à s’emparer d’une part du lucratif marché des aliments et médicaments à base de cannabis, ont progressivement assoupli les textes ces dernières années.
 
Après avoir légalisé son usage thérapeutique en 2018, le gouvernement a retiré le 9 juin la plante de sa liste des stupéfiants. La soudaine levée des restrictions concernant le cannabis par le gouvernement a laissé de nombreuses personnes dubitatives. Certaines s’interrogent sur ses avantages, d’autres sur la réglementation alors que d’autres se montrent rétives au changement.

L'odj avec 20minutes
Lundi 12 Décembre 2022


Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle | Breves Astuce et insolite



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse