Menu

Tiktok aurait pu appartenir à Microsoft


Retour sur le rachat avorté de TikTok par Microsoft sous la pression de l'administration Trump. La chose “la plus étrange” sur laquelle Satya Nadella ait travaillé, selon ses propres mots. Aujourd'hui, ses lèvres se délient un peu.



tiktok_aurait_pu_appartenir_a_1633009689.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (530.91 Ko)

La crise entre la Chine et les États-Unis semble aujourd’hui derrière nous, et certains ont déjà oublié à quel point les tensions ont pu être vives entre les deux grandes nations.

Au point culminant de cette rivalité, l’ex-président Donald Trump, alors pensionnaire de la Maison-Blanche, voulait interdire TikTok, la populaire application de courtes vidéos, crée par ByteDance une entreprise chinoise.

En effet, selon les théories, jamais prouvées, de l’ancien président, Pékin se serait servi de TikTok pour collecter des informations sur les citoyens américains, très friands de ce réseau social.
Plus d’un an après les faits, le CEO de Microsoft en personne, Satya Nadella, qui a décidé de faire la lumière sur cette affaire. Alors qu’il était invité du « Code Conference », il est revenu sur ce qu’il décrit comme « la chose la plus bizarre » sur laquelle il n’ait jamais eu à travailler.

Selon lui, c’est même TikTok qui serait venu directement à Microsoft « pas l’inverse » assure-t-il. D’après lui, ce rachat était tout à fait possible vu que Microsoft disposait déjà des capacités techniques pour faire fonctionner une telle application, la firme de Redmond possédant déjà LinkedIn.

Alors que TikTok a franchi cette semaine la barre du milliard d’utilisateurs actifs, Nadella s’est dit « satisfait de ce que j’ai ». Selon lui l’échec de ce rachat n’est pas un grand problème, « le gouvernement Trump avait des attentes puis du jour au lendemain elles ont disparu » explique-t-il, presque étonné de ce revirement de situation soudain.

L'odj avec Les Numériques 
 
Mercredi 29 Septembre 2021


Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

L'ODJ WEB MAG