L'ODJ Média




Une Anglaise bien curieuse


Dans un train fendant l'air, à Tanger m'en allant,
Une Anglaise au passé de lettres parée,
Avec provocation, m'aborda doucement :
"Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Quels rêves enserrés ?"

Déconcerté, surpris, mon esprit vagabond,
Chercha dans ma valise une pensée subtile,
Occasion saisie de me raconter, d'un ton plein de frissons,
Mes rêves, mes espoirs, en un discours fragile.



Par Adnane Benchakroun

Ô Maroc, terre aimée, je t'ai toujours servi,
Mon cœur, mon âme, par tes valeurs ont été forgés,
Monarchiste par choix, avec foi et dévouement,
Patriote de sang, nationaliste en serment.

À l'Istiqlal fidèle, j'ai trouvé ma demeure,
Là où mon âme se forge, là où mon cœur se meurt,
Convictions profondes, enracinées dans l'histoire,
Avant l'appel céleste, je rêve de ta gloire.

Ô grand Juge divin, avant de te rejoindre,
Que mon pays prospère, sans faillir ni geindre,
Que l'état social triomphe, égalité pour tous,
Et que l'ascenseur social ne soit jamais en flous.

Je rêve d'une chance pour chaque jeune qui vient,
De droits, de liberté, de chemins plus sereins,
Que la responsabilité soit notre noble quête,
Et que souffle et vision guident notre conquête.

Ô Maroc bien-aimé, que ta puissance éclate,
Dans cette région fière, que ton éclat éclate,
Que l'innovation guide tes enfants audacieux,
Que l'esprit entrepreneurial t'ouvre des cieux.

Je rêve de citoyens, non de simples consommateurs,
De compatriotes fervents, bâtisseurs et créateurs,
Que chacun porte en lui l'amour de notre terre,
Et qu'ensemble, nous soyons les artisans de l'éclair.

Que notre belle histoire, en fierté s'accomplisse,
Que le destin de notre nation soit en justice,
Que nos rêves, nos espoirs, se tissent et se nouent,
En un avenir radieux, où brille notre goût.

Ô Maroc, mon pays, terre de mes ancêtres,
Que chaque fils de toi soit un digne maître,
Que la gloire te couronne, et que la paix fleurisse,
Avant de te quitter, que ton éclat m'attire.

Ô Juge suprême, entends ma dernière prière,
Pour ce Maroc chéri, que l'avenir éclaire,
Que la grandeur et l'honneur soient notre destinée,
Et que, même au-delà, mon amour soit voué.

Ce poème parle de écrivaine, hasard, rêves, justice, égalité, Maroc, liberté, peuple


En chanson : Je suis donc je pense !




Dimanche 23 Juin 2024


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Juillet 2024 - 11:43 Je suis un menteur bienveillant

Samedi 13 Juillet 2024 - 14:21 Adieu, mon cher croissant

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor | Chronique : À charge et à décharge



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 



















Revue de presse