Menu

"la passion avant l'argent" Adam Karim acteur marocain, cinéphile avant tout


Adam Karim 28 ans, acteur marocain originaire de Marrakech nous fait part des différentes étapes de sa carrière en 7 questions




Pourquoi avoir poursuivi une carrière d’acteur ?  J’avais entre 15 et 16 ans au Lycée à Marrakech, je ne suscitais pas vraiment d'intérêt à travailler dans le cinéma, j’étais cinéphile oui mais jamais je ne m’imaginais travailler dans l’industrie. J’étais assis tranquille dans un café et là y’a un monsieur qui s’approche et qui me demande si je suis intéressé par le mannequinat, j’étais jeune adolescent j’ai donc accepté, et puis la suite est venue toute seule. En plus à l’époque, c’était rare de trouver un jeune intéressé par le métier d’acteur, j’étais certes un grand admirateur du cinéma, mais je ne pense pas à travailler dans l’industrie, et puis contrairement à aujourd’hui où tout le monde peut passer devant une caméra, à l’époque ce n’était pas possible, les youtubeurs par exemple et plusieurs autres utilisateurs de réseaux sociaux.  


Comment choisissez-vous les rôles que vous allez jouer ? Je choisi les rôles qui sont les plus proches à ma personnalité, y’a des acteurs qui accepteront n’importe quel rôle, tu leur dis de faire le clown, ils font le clown. Mais moi je ne peux pas je préfère choisir un rôle assez proche de ma personnalité, tout simplement parce qu’il y a certains rôles où tu dois reproduire des scènes. Si tu ne les as pas vécus il est impossible de pouvoir produire la même émotion demandée, par contre si l’acteur a réellement subit la scène il suffit de s’en rappeler et le tour est joué.

 
Avez-vous établi des amitiés pendant les tournages ? Oui, tu ne peux pas ne pas en faire, au studio il y a beaucoup de personnes et tu établis avec elle des amitiés, tu ne peux venir, jouer ton rôle puis t’en aller sans parler à qui que ce soit. C’est presque impossible. Il y a des maquilleurs des maquilleuses, vraiment beaucoup de personnes, tu leurs parles tous. 


Qu’elle est votre idole cinématographique ? C'est Alpacino, et précisément sur Scarface. "هذا كيعرف يمثل"


Quel est votre film préféré ? Scarface, the Shining, Leon the Professional (ce sont des films que je trouve très touchants, et qui ont un impact sur toi qui dure. Tu peux très bien t’endormir et te lever le lendemain en pensant toujours à ce film. Et si tu as remarqué, tous les films que j’ai cités sont d’anciens films appartenant aux années 80, 90. Scarface en 83, The Shining en 1980 et Leon the Professional en 94. Leon the Professional précisément, était tellement émouvant que j'ai pleuré, ce sont tous des films d'action mais ont une touche dramatique qui les embelli encore plus. Pour se définir comme un vrai cinéphile il faut d'abord connaître les classiques, contrairement aux jeunes de maintenant qui ouvrent Netflix et regardent le premier film qu'ils tombent dessus. Il faut avoir un sens de la critique. Par exemple moi quand je regarde un film, je fais très attention à comment les scènes sont filmées, les techniques surtout sont les plus importantes pour qu'un film soit réussi ou pas. Le casting et le script, des fois dans certains films on voit qu'il y a beaucoup de paroles beaucoup de répliques mais il est fade, tandis que sur certains l'acteur ne prononce aucun mot, et arrive à exprimer toutes les idées qu'il avait en tête. 
Pour moi les meilleurs films sont ceux qui appartiennent aux années 70,80 voire même 90, et quand j'ai envie d'en regarder un je vérifie la date de son apparition, si c'est avant 2006 je regarde volontiers. Y'a aussi le fait que la majorité des films d'aujourd'hui sont plein d'insultes, pendant tout le film ça devient lourd. Y'aurait pas de mal s'il y en avait deux ou trois mais pour s'étaler pendant tout le film c'est trop. 



Quand a été votre première performance ? Ma toute première apparition était dans la série Omar, une série syrienne apparue en 2010. Ce n'était pas grand-chose mais pour une première fois c'était comme un exploit, surtout qu'à l'époque j'étais encore jeune, un adolescent.  


Si le métier d’acteur n’existait pas, qu’aurez-vous fait ? J’ai fait des études en finance, je faisais du cinéma et en même temps je continuais mes études, oui c’est ma passion mais je ne peux me lancer vers ça uniquement, il faut toujours avoir un plan A et un plan B. Sinon si je n’avais pas fait le cinéma j’aurai fait "trader", j’ai étudié le trading et passer des stages dans ce domaine, c’est quelque chose qui me plaît aussi.  Il est très important pour un acteur d'avoir étudié et d'avoir une culture, ça lui permet d'élargir son champ de vision et de développer un sens critique et avoir de la matière. Aux Etats-Unis par exemple on trouve des acteurs qui ont fait des études complétement différentes vraiment rien à voir avec leur métier, et d'autres qui sont diplômés d'école d'art et de théâtre.  




ZOUGAGH Malak (Journaliste Junior)
Samedi 31 Juillet 2021









Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html




L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

Voir aussi nos Packs - Partenariat - Annuel - L'ODJ







Magazine créé avec Madmagz.















L'ODJ WEB MAG

Partager ce site