L'ODJ Média



150 salles de cinéma : Mehdi Bensaïd évoque une transformation majeure du paysage culturel


Rédigé par le Lundi 5 Février 2024

L'inauguration prochaine de 150 salles de cinémas est destinée à transformer le paysage culturel et à doubler le nombre d'entrées annuelles.



L'ouverture imminente de 150 salles de cinéma

Le ministre de la Culture, Mehdi Bensaïd, annonce avec enthousiasme l'inauguration de 50 nouvelles salles de cinéma le 2 février, suivies de 100 autres en mars.

Cette initiative, prévue initialement pour fin 2022, a connu des retards dus à des contraintes logistiques, notamment l'importation d'équipements depuis la Chine, temporairement restreinte à cette époque.

Transformation des centres culturels et investissements nécessaires

Mehdi Bensaïd explique que les équipements nécessaires ont été réceptionnés, permettant la transformation des centres culturels en salles polyvalentes dédiées au cinéma, au théâtre et aux concerts.

Le coût total des travaux s'élève à 120 millions de dirhams, soit 800 000 dirhams par salle, financés conjointement par le ministère de la Culture et celui des Finances.

Gestion et programmation optimales des salles

Le ministre révèle que la programmation des salles sera confiée au Centre Cinématographique Marocain (CCM), en collaboration directe avec les producteurs.

L'exploitation des salles sera quant à elle assurée par des fonctionnaires du département de la Culture. Un appel aux professionnels ayant produit des films en 2022 et 2023 a été lancé, offrant une opportunité de distribution dans ce réseau public naissant.

Nouveau modèle de rémunération pour les producteurs

Dans le cadre de ce projet, Mehdi Bensaïd annonce un modèle de rémunération novateur. Les producteurs récolteront 75% des recettes de leur film distribué dans le réseau public.

Cette incitation vise à encourager la production de nouveaux films de qualité et à dynamiser les catalogues des 150 salles publiques ainsi que du secteur privé.

Objectif : De 2 à 4 millions d'entrées

Le ministre évoque un objectif ambitieux : doubler le nombre d'entrées annuelles, passant de 2 à 4 millions de spectateurs.

Ce défi, selon lui, est rendu possible par la qualité exceptionnelle des nouvelles salles situées dans des villes sans offre cinématographique, offrant une expérience audiovisuelle comparable, voire supérieure, à celle des cinémas privés.

Démocratisation du cinéma à petit prix

Mehdi Bensaïd révèle également des négociations en cours avec les gérants des complexes Megarama, CinéAtlas et Pathé.

L'objectif est d'instaurer un Pass Jeunes offrant des prix abordables pour généraliser l'accès au cinéma à petit prix dans les grandes villes, élargissant ainsi l'impact de cette initiative à l'ensemble du pays.
 
En somme, le Maroc s'apprête à vivre une véritable révolution cinématographique, mêlant expansion du réseau de salles de cinéma et incitations novatrices pour les producteurs nationaux.

Mehdi Bensaïd affiche sa confiance dans cette vision, qui promet de redéfinir le paysage culturel et d'offrir une expérience cinématographique de qualité à un public plus large.





Lundi 5 Février 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




Titre de la page

Un magazine créé avec Madmagz.



Titre de la page




Recherche






















Votre Titre
Le bouquet L'ODJ :  Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page