L'ODJ Média



3 milliards de DH pour accompagner 100.000 activités entrepreneuriales d’ici 2026


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 20 Juillet 2023

Le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, a présenté, mardi à la Chambre des conseillers, les détails des services d’appui et d’accompagnement des entreprises bénéficiaires du programme “Ana Moukawil” visant à soutenir 100.000 activités entrepreneuriales d’ici 2026.



 En réponse à une question orale sur le programme “Ana Moukawil”, M. Sekkouri a affirmé la prise de conscience du ministère de la nécessité de développer un nouveau programme dédié aux auto-entrepreneurs, aux très petites entreprises (TPE) et aux unités économiques informelles souhaitant s’intégrer dans le secteur formel, en bénéficiant d’une nouvelle génération de services liés au financement, à l’accompagnement et à la formation.

Et d’ajouter que les services proposés aux entrepreneurs varient, aussi bien individuellement que collectivement, sous forme de chèque conseil, chèque formation, chèque gestion ou subvention de loyer, en plus de l’aide à l’emploi qui est accordée aux petites entreprises via les programmes “Tahfiz”, “Idmaj”, “Taehil” et “Awrach 2”.

Concernant l’offre visant à accompagner les TPE au chiffre d’affaires de plus d’un million à 10 millions de dirhams, M. Sekkouri a expliqué qu’elle comprend un accompagnement technique pour le développement de l’entreprise depuis sa création aux différentes étapes de sa croissance à travers le conseil pour un plafond de 100.000 dirhams et une moyenne de 20.000 dirhams en moyenne pour chaque petite entreprise.

Quant aux auto-entrepreneurs, les prestations qui leur sont fournies comprennent notamment des formations dans le domaine du renforcement des capacités via des formations collectives de 10 personnes en moyenne pour un coût de 2.000 dirhams par bénéficiaire, en plus du conseil dispensé individuellement en gestion pour un plafond de 10.000 dirhams pour chaque bénéficiaire, a précisé le ministre.

Parallèlement aux services précités, les unités économiques informelles peuvent aussi bénéficier d’une subvention de loyer fixée à 50% du prix du loyer pour un plafond de 10.000 dirhams dans l’objectif de faciliter l’accès au foncier fixée à 50%, a ajouté M. Sekkouri.

Il a également souligné que le programme “Ana Moukawil” sera mis en œuvre et géré au niveau territorial par l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), en coopération avec les partenaires institutionnels, les régions et le secteur privé, qui travailleront avec les antennes régionales et provinciales de l’Agence, dans le cadre de comités régionaux pour atteindre les catégories ciblées par ce programme.

Et de conclure que l’implémentation de ce programme ayant nécessité une enveloppe budgétaire de 3 milliards de dirhams sur la période 2023-2026 vise à améliorer les conditions des petites et très petites entreprises et des auto-entrepreneurs, notamment par la réduction du coût d’exploitation.
Avec MAP





Jeudi 20 Juillet 2023

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mai 2024 - 12:00 La CTM se lance dans le Transport Maritime

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages