Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





A la veille de l’AMO, Un Ministère de la santé par Intérim




Par Dr Anwar CHERKAOUI

a_la_veille_de_l_amo,_un_ministere_de_la_sante_par_interim.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (2.69 Mo)

Scrutez cette décision signée le 30 novembre 2021 par le ministre de la santé, Khalid Ait Taleb. Elle stipule que le Directeur de la planification et des ressources financières déjà en place est chargé en plus de ses fonctions actuelles, d’assurer par intérim la Direction des équipements et de la maintenance.

Dans la même décision, scrutez en bas de la page l’ampliation.

Cette note ministérielle est adressée à M. le Secrétaire Général par intérim et à M. l’Inspecteur Général par intérim.

Comment peut-on interpréter cette décision ministérielle.

C’est d’une simplicité glaciale. Des directions stratégiques pour la santé du Royaume sont dirigées par des intérimaires. Ce n’est guère motivant.

Dans ce cas, est ce que le ministre de la santé ne fait pas suffisamment confiance dans les compétences de ses proches collaborateurs. Ou bien, le Ministère de la santé n’a pas les compétences pour occuper pleinement ses postes.

Cela, en sachant que les tâches dont peut s’occuper un secrétaire général vont alléger grandement la charge de travail du ministre de la santé.

Il faut préciser par ailleurs, qu’avant cette nomination intérimaire, le poste de secrétaire général du Ministère de la santé était vacant pendant plusieurs années.

Peut-on conclure de façon subjective que notre ministre de la santé est Superman au point de pouvoir se passer d’un secrétaire général.

Et de ce fait, le ministre de la santé faisait des tâches administratives au dépend d’un travail plus stratégique.

Un autre hypothèse: Est ce que ces postes sont insuffisamment valorisés, financièrement parlant, au point que cela n’intéresse plus personne.

De part mon expérience professionnelle de médecin de santé publique pendant plus de 30 ans, ou j’ai côtoyé des ministres, des secrétaires généraux et des inspecteurs généraux de la santé et ou j’ai participé à plusieurs programmes stratégiques de santé publique,  je témoigne.

Oui, les postes de responsabilités au Ministère de la santé sont sous payés par rapport aux lourdes responsabilités qu’ils assurent.
Le ministère des finances doit revoir ses cartes à la veille de la généralisation de l’assurance maladie universelle.

Le Ministère de la santé aura besoin d’un solide département d’inspection générale.

D’autres Directions et d’autres Agences vont probablement faire leur apparition dans le nouvel organigramme du Ministère de la santé.

Il va falloir nommer un secrétaire général d’une grande compétence. Et cela bien sûr avec une motivation financière à la hauteur de ses responsabilités. Autre hypothèse, recruter sous contrat des compétences en dehors du Ministère avec un cahier des charges bien précis
 





Jeudi 9 Décembre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Juin 2022 - 07:40 Le prix du blé a (enfin) chuté

Mercredi 22 Juin 2022 - 12:36 Le tournant africain

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.