L'ODJ Média




Adieu très chère Aïcha Ech-Channa




Aïcha Ech-Channa est née en 1941 dans la nouvelle médina de Casablanca. Depuis plus de trente-cinq ans, elle se consacre et se bat pour les plus déshérités. Elle commence ses activités à la ligue de lutte conte la tuberculose.

Quant à son bénévolat, il débute pour l'Éducation Sanitaire avec la ligue de Protection de l'enfance et l'éducation sanitaire en relation avec le service d'Éducation Sanitaire

Elle a notamment été bénévole au planning familial, dont elle fut, au Maroc, l'une des pionnières. En 1972 journalistique en 1958 à la radio marocaine puis correspondante au Maroc de l'hebdomadaire Jeune Afrique anime la première émission télévisée de l'Éducation sanitaire à la télévision de Casablanca et fait ses débuts à l'Union nationale des femmes marocaines à Casablanca.

En 1985 elle fonde l'association Solidarité féminine pour aider les mères seules démunies et chargées d'enfants en bas âge à se prendre en charge par leur propre effort.

En 1995, l'association reçoit le prix des Droits de l'homme de la République Française à Paris. En 2009, Aïcha Ech-Channa est lauréate du Prix Opus, reconnaissance pour une action entamée dans un climat de doute et de contestation, surtout dans le camp des conservateurs.

Pour sensibiliser l'opinion, Aïcha Ech-Channa écrit Miseria, un livre émouvant (publié par les éditions du Fennec) dans lequel elle relate son expérience.

On n'oubliera pas votre TEDx Rabat en 2011




Dimanche 25 Septembre 2022


Dans la même rubrique :
< >

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse