Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





Aïd Al Adha 1443 : Disponibilité sûre et facture incertaine

C'est quoi pour cette année, "Sardi" ou "Bergui"?


Le traditionnel communiqué de presse du département de l'Agriculture traitant de la situation de l'approvisionnement du marché en animaux destinés à l'abattage pour le sacrifice de Aïd Al Adha vient de tomber et, comme à l'accoutumée, il rend compte de la disponibilité ainsi que de l'état sanitaire du cheptel.



écouter le podcast en entier :


Avec, toutefois, une première : Aucun chiffre d'affaires afférent au volume des transactions commerciales des animaux d'abattage à l'occasion de l'Aid d'où la majorité des petits fellahs puisent l'essentiel de leur trésorerie n'est mentionné.

Ce qui, quelque part, au niveau des villes, et en attendant les prix de "référence" au Kg vif qui seront affichés au niveau des grandes surfaces, laisse le champ libre à toute sorte de spéculation, pronostic ou surenchère quant à la valeur d'acquisition ou le rapport qualité/prix du mouton du sacrifice, de tous les sacrifices.

Ce communiqué se contente d'indiquer que le ministère de l’Agriculture en collaboration avec celui de l’Intérieur promet d'assurer un suivi rapproché de l’approvisionnement des différents marchés pour observer de près les cours des animaux commercialisés, notamment au niveau des grandes surfaces, des souks ruraux et des principaux points de vente des villes.

En attendant, il y a lieu de retenir qu'au titre de cette année, la disponibilité du cheptel ainsi son état de santé furent boostés par deux facteurs. Tant par le retour de pluies salvatrices de mars ayant permis, de manière significative, la reconstitution du couvert végétal et des ressources fourragères au printemps que par l'appui aux éleveurs qui, face à la dégradation des parcours et la cherté des ressources fourragères ont pu ou su profiter de dotations en aliments de bétail subventionnés, orge et aliments composés, institués à cet effet.

Aussi, est-il précisé par le biais de ce communiqué que l’état sanitaire du cheptel est qualifié de globalement satisfaisant et les disponibilités couvrent largement la demande. Dans la mesure où l'offre en ovins et caprins destinés à l’abattage de l’Aïd est estimée à près de 8 millions de têtes, et ce, au moment où la demande serait à environ 5,6 millions de têtes, dont 5,1 millions d’ovins et 500.000 caprins.

Il est tout aussi précisé que seuls les animaux portant la boucle d’identification spécifique « Aïd Al Adha » seront autorisés à accéder aux souks et aux marchés à bestiaux. Et qu'à la date du 16 juin, 6 millions de têtes d’ovins et caprins ont déjà été identifiés en plaçant des boucles spécifiques.

Alors c'est quoi pour cette année, "Sardi" ou "Bergui"?
"Essence" ou "gasoil" diront, à tort ou à raison, les mauvaises langues pour qui, c'est du pareil au même, du kif-kif.


regarder le vodcast en entier :






Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 20 Juin 2022

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Juin 2022 - 07:40 Le prix du blé a (enfin) chuté

Mercredi 22 Juin 2022 - 12:36 Le tournant africain

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.