lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Angleterre : elle découvre "la carte d’identité" d’un prisonnier chinois dans la doublure de sa nouvelle veste


Une découverte bizarre qui remet en question les entreprises de textile. Détails.



Une découverte effrayante

À Norwich en Angleterre
, une femme de 24 ans découvre la " carte d’identité " d’un prisonnier chinois cousue dans la doublure d’une veste.

La veste qui est de Brave Soul, une marque appartenant à l’entreprise Whispering Smith a été achetée à 49,99 £ sur My Shoe Store, un site de vente en ligne.
" Ça pourrait être un appel à l’aide d’un travailleur forcé. Je travaille pour le système de santé publique, et la santé des gens m’importe beaucoup ", a déclaré l’acheteuse.
 
Les marques de textile à remettre en question

Des militants appellent à une " profonde remise en question " des marques de textile suite à cette révélation.
" Il faut maintenant qu’on se pose les bonnes questions au sujet de Whispering Smith ", a indiqué un groupe militant pour les conditions de travail dans l’industrie du vêtement.

Une violation des droits humains

D'après la Convention (No. 29), le travail forcé est défini comme étant " tout travail ou service exigé d'un individu sous la menace d'une peine quelconque et pour lequel ledit individu ne s'est pas offert de plein gré".

Ce sont les colonisations qui ont donné naissance à ce genre de travail. Celui-ci apparaît à partir des années 1880 pour être progressivement légalisé au cours des deux décennies suivantes.

L'odj avec Welovebuzz

 
 
 
Vendredi 24 Décembre 2021


Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle | Breves Astuce et insolite



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse