Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Apres le gaz, la mine de Ghara Jbilet : l’Algérie rompt l’accord avec le Maroc

Ce projet est l’une des illustrations des relations tendues entre le Royaume du Maroc et l’Algérie.


L’exploitation des mines de Ghara Jbilet, dans la région de Tindouf, a été récemment lancée par l’Algérie. Avec cette initiative unilatérale, le pays rompt ses engagements, pris conjointement avec le Royaume du Maroc au début des années 1970, concernant l’exploitation en commun de ce gisement de fer.



Les réserves dans cette zone sont estimées à 1 milliard de tonnes de fer.

Le ministre algérien de l’Énergie et des mines, Mohamed Arkab, a donné, en fin de semaine dernière, le signal de lancement pour l’exploitation de la mine de fer de Ghara Jbilet à Tindouf.

Le 15 juin 1972, la déclaration maroco-algérienne de démarcation frontalière a prévu l’exploitation conjointe de la mine de Ghara Jbilet.

L’accord avait été porté au Bulletin officiel algérien le 15 juin 1973 et ratifié par le gouvernement marocain, le 22 juin 1992.
Le document, qui porte le sceau de feu SM le roi Hassan II (1962 – 1999) et celui du président Houari Boumédiène (1965 – 1978), précise qu’au vu de «la particularité qui caractérise les relations fraternelles existantes entre l’Algérie et le Royaume du Maroc, il ne peut être admis que la frontière constitue une barrière entre les deux peuples frères, car elle est en fait un espace de croisements de sentiments et d’intérêts».

Cette promesse a été faite en présence d’une quarantaine de représentants de pays d’Afrique, venus participer au Sommet de l’Organisation de l’union africaine, qui était tenu à Rabat.

Près de cinq décennies après la signature de l’accord de démarcation des frontières, les autorités algériennes ont ignoré cet engagement bilatéral pour exploiter la mine de Ghara Jbilet.

Les autorités algériennes se sont appuyées sur le même traité, qui a été signé en 1972, pour justifier l’expulsion des agriculteurs marocains, en mars 2021, de la région d’El Arja, à quelques pas du centre de la ville de Figuig 

 

Vendredi 5 Août 2022


L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.