Menu

Autoentrepreneurs : L’UGEP a intégré l’assurance maladie au PLF2021


Excellente nouvelle pour les autoentrepreneurs. Le Groupe Istiqlalien à la Chambre des Conseillers a fait amender, sous l’impulsion de l’Union Générale des Entreprises et Professions (UGEP), le PLF2021 pour y introduire l’assurance maladie à leur profit.



Amendement

Ils sont 250.000 autoentrepreneurs qui pourront, désormais, bénéficier d’une couverture maladie, un besoin longtemps exprimé et enfin satisfait. Cet acquis est le fruit de l’initiative de l’Union Générale des Entreprises et Professions (UGEP), qui a milité pour concrêtiser cette revendication et l’a portée et défendue au parlement.

Avec le soutien du Groupe Istiqlalien pour l’Unité et l’Egalitarisme à la Chambre des Conseillers, l’UGEP a fini par obtenir gain de cause pour les autoentrepreneurs, la proposition d’amendement du Projet de Loi de Finances 2021 (PLF2021) créant une couverture médicale qui leur est destinée ayant été adoptée.

Il va sans dire que cette catégorie d’opérateurs économiques, auxquels maints modes de financement adaptés à la taille de leurs activités sont proposés, avait également besoin d’un filet de sécurité sociomédical. L’actuelle crise sanitaire a démontré que ce n’est pas un sujet à négliger.

Réconfort minimum

Le statut d’autoentrepreneur, régi par la loi n° 114.13 datant de 2015, a été promu en tant qu’instrument de lutte contre le chômage et pour donner aux jeunes le goût de l’aventure entrepreunariale, autrement plus prometteuse pour les plus dynamiques qu’un poste dans la fonction publique.
Sauf qu’en l’absence d’un mimimum de sécurité sociale pour les autoentrepreneurs, un petit emploi bureaucratique garanti serti d’avantages sociaux paraîtra toujours de loin plus attrayant. 3
L’action de l’UGEP s’inscrit, donc, autant en réponse à l’appel de SM le Roi de généraliser la couverture médicale à tous les Marocains, que dans le sens de l’appui aux jeunes qui osent l’aventure de l’entreprise, qui se font créateurs de valeur ajoutée et d’emplois.

Proximité istiqlalienne

Chaque organisation professionnelle et parrallèle de l’Istiqlal est engagée à répondre aux attentes des citoyens dans son domaine d’activités, selon la démarche explicitée en la matière par Nizar Baraka, son secrétaire général. C’est ainsi que s’entend la politique de proximité au parti de l’Istiqlal.

Toujours est-il qu’il reste bien des choses à éclarcir à ce sujet, les autoentrpreneurs désirant sûrement en savoir plus.

Pour ce faire, L’ODJ va prochainement publier un entretien avec Ahmed Afilal El Alami Idrissi, président de l’UGEP.






Rédigé par le Lundi 14 Décembre 2020

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site