Bitcoin : le Maroc en tête transactions dans la région MENA


Transactions en Bitcoin : le Maroc serait en tête des échanges sur les 30 derniers jours de la région MENA.



Les cryptomonnaies font de plus en plus d'adeptes au Maroc. L’évolution des volumes d’activité des bitcoins est en progression exponentielle .

En effet, le prix du bitcoin a battu des records fin 2020, cependant de nombreux observateurs conseillent la prudence vu le retour sur ce marché, des investisseurs individuels qui a entrainé une certaine volatilité des cours.  En effet, cette monnaie virtuelle, loin d’être prisée uniquement par les geeks, fait également l’objet d’une demande toujours plus forte des investisseurs.

Selon UsefulTulips, un site de data qui suit l’évolution des transactions en cryptomonnaies dans certaines plateformes de trading de gré à gré, le Maroc serait en tête des échanges sur les 30 derniers jours de la région MENA. A titre d'illustration, les  marocains auraient ainsi échangé l’équivalent 1,5 million de dollars en bitcoins, devant l’Arabie Saoudite avec 1,4 million de dollars .
 
Cette situation prévaut alors que, et il y a lieu de le  rappeler, que les transactions en monnaie virtuelle sont interdites au Maroc, comme le souligne cette capsule vidéo  de Bank Al-Maghrib et du ministère de l'Économie, des finances et de la réforme de l'administration, qui insiste sur les risques liés à l'investissement dans les cryptomonnaies.

Le bitcoin malgré la volabilité de son cours aura t-il vraiment un avenir dans les transactions au Maroc ?
 



Source : boursenews.ma





Mercredi 14 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2022 - 08:03 Le jusqu’au-boutisme comme trait d’époque

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.