Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Boris Johnson s'excuse pour avoir fait la fête en plein confinement


Il est sous le feu des critiques depuis lundi 10 janvier au soir. Le Premier ministre britannique Boris Johnson est accusé d’avoir participé à une fête avec 40 personnes, au sein de Downing Street, en mai 2020, alors que le pays était encore durement confiné.



Le Premier ministre britannique Boris Johnson a présenté ce mercredi 12 janvier ses "excuses". Il a reconnu avoir fait une apparition à un rassemblement dans les jardins de Downing Street en plein confinement, soutenant qu’il avait alors cru "implicitement" qu’il s’agissait d’une réunion de travail.

Il a expliqué, devant les députés, qu’il pensait que l’événement respectait les règles sanitaires alors en vigueur, assumant la "responsabilité" des "erreurs" qui ont été commises.

Le chef de l’opposition travailliste, Keir Starmer, a réclamé la démission de M. Johnson, estimant que « sa défense, qui consiste à dire qu’il ne savait pas qu’il était à une fête », était « tellement ridicule que c’est en fait insultant pour le public britannique ». « Aura-t-il maintenant la décence de démissionner ? », a ensuite ajouté M. Starmer, accusant le dirigeant conservateur de « mentir comme un arracheur de dents ».

"La fête est finie, Monsieur le Premier ministre", a lancé le chef de file du Labour Keir Starmer des bancs de l'opposition. "Après des mois de tromperie, (voici) le spectacle pathétique d'un homme qui est arrivé au bout du chemin."
"Apportez votre alcool"
 
Selon des informations divulguées en début de semaine par la chaîne ITV, une invitation "Apportez votre alcool" a été envoyée par courriel en mai 2020 à une centaine de personnes par le secrétaire personnel de Boris Johnson, Martin Reynolds.

La fête a rassemblé une quarantaine de convives, dont le chef du gouvernement et sa future épouse Carrie, alors que les écoles, pubs et restaurants étaient fermés en Grande-Bretagne et que les proches de malades hospitalisés du Covid ne pouvaient généralement pas être à leur chevet au moment de leur mort.

Réveil d'une vive polémique

Cette réception, dont Martin Reynolds précisait qu'elle respecterait les mesures de distanciation sociale, a réveillé l'écho de la vive polémique provoquée par la diffusion d'une vidéo.

Celle-ci montrait des employés du 10, Downing Street plaisanter sur une fête de Noël qui s'y était tenue en 2020, époque où les Britanniques étaient de nouveau soumis à des restrictions sanitaires.

"J'en sais suffisamment pour savoir qu'il y a des choses que nous n'avons tout simplement pas faites correctement. Et je dois en prendre la responsabilité", a déclaré Boris Johnson en réaction aux appels à démission.

L'odj avec TV5

Jeudi 13 Janvier 2022


Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.