L'ODJ Média




Boycott Bidon…


Une grande campagne de boycott se déroule actuellement au Maroc contre des marques internationales qui aurait manifesté leur soutien à Israël : MacDonald’s, Carrefour, Starbucks, H&M, et entre autres. Des fakes news sont apparues ces derniers jours sur les réseaux sociaux donnant comme partantes ces deux dernières marques, infox vite démenties par les maisons mères.



A lire ou à écouter en podcast :


Par Rachid Boufous

Comme à chaque fois qu’il y’a des tensions dans la société marocaines, des individus mal intentionnés lancent ce genre d’appels au boycott des marques qui opèrent dans notre pays qu’elles soient nationales ou multinationales. L’objectif est toujours le même : foutre la merde.

D’abord ces marques nationales ou étrangères, emploient beaucoup de monde au pays. Elles font appel aussi à beaucoup de fournisseurs et de prestataires de services locaux : commerciaux, logistique, maîtrise d’œuvre, services divers. En outre, elles payent leurs impôts et achètent des consommables et des biens ici.

Il faut savoir juste que ces marques internationales en venant au Maroc, elles prennent un risque commercial certain car le marché est très petit hors des 3 ou 4 villes importantes où le pouvoir d’achat existe. Le reste du bled ne s’approvisionne pas ou très peu chez eux, car ne disposant tout bonnement  pas des moyens pécuniaires pour le faire. Il y’a même des marques qui refusent de venir au Maroc car il n’ya pas de marché pour elles, malgré le harcèlement de franchiseurs locaux. 

Si le boycott est surtout motivé par des mobiles politiques sournois, il n’est certainement pas opéré par celles et ceux qui ont des frères, des sœurs ou des femmes ou des maris qui travaillent chez ou avec ces marques, mais par celles et ceux qui en sont loin, très loin, mais qui n’expriment pas l’once d’un minimum de solidarités avec leurs concitoyens qui risquent de pâtir de ce boycott en y laissant leurs emplois ou leur commerce. 

Le boycott à la marocaine est somme toute inutile, tout en étant égoïste et hypocrite.

De plus, il n’aura d’autre effet que d’obliger les franchisés marocains à licencier des salariés marocains et de mettre le clé sous le paillasson, augmentant le flot de chômeurs dans les rues et les détenus dans les prisons. 

 

Quant aux marques étrangères, quitter le Maroc ne va certainement pas leur faire de mal ni influer sur leur politique commerciale, tant nôtre pays compte pour epsilon dans le commerce de détail international. Seul le consommateur marocain sera handicapé par ce boycott . Cela s’appelle « se tirer une balle dans le pied ! »…

Si à chaque crise politique internationale ou même nationale, on se met à boycotter les marques pour soi-disant leur « faire mal au portefeuille », on va surtout faire mal à notre crédibilité économique et faire fuir tous les investisseurs, vers un ailleurs où ils seront mieux accueillis.

Mais ça les crétins qui crient au boycott à tout va, ne le savent pas où s’en fichent car ils n’ont ni parents ni amis qui travaillent pour ces marques au bled. Ils font exactement comme ces Faquihs et autres religieux à la barbe qui balaye le sol, qui appellent aux Jihad contre les mécréants à chaque prêche et qui vont se faire soigner dans les hôpitaux des mêmes mécréants en Europe ou en Amérique, ne faisant pas confiance aux médecins de leurs pays. 

Pire encore, quand cette cette crise passera, les mêmes crétins iront en famille bouffer chez Macdo ou Starbucks, achèteront hypocritement et en cachète leurs alcools chez Carrefour ou leurs slips chez H&M à bas prix, lors des soldes... 

C’est ainsi à chaque fois qu’ils appellent à un boycott bidon…
 
Rédigé par Rachid Boufous



Mercredi 6 Décembre 2023


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 10:15 Multiparité : pour qui ?

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 

Publicité




















Revue de presse










Menu collant à droite de la page