Menu

C’est dommage M. le ministre MHE




A lire ou à écouter en podcast :

c_est_dommage_m__le_ministre_mhe.mp3 mp3  (6.45 Mo)

Il est toujours intéressant de suivre les discussions des budgets sectoriels dans le cadre des PLF.

Avec le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Économie verte et numérique , on est toujours bien servi et toujours surpris par le style , la forme et le contenu.
 

Moulay Hafid Elalamy est tellement convaincant , volontariste , il a l’art de rester positif quelques soit les contraintes , l’autocritique n’est pas sa bible et ne fait jamais référence à ses précédents engagements devant la même commission et les mêmes députés une année auparavant.


Tour d’horizon , pour l’histoire , avec MHE : Extraits de ses différentes déclarations devant les députés cette année


Pour l'industrie automobile il ambitionne d'attirer de nouveaux constructeurs, développer la mobilité électrique , renforcer le positionnement du Maroc comme axe principal d'export vers l'Europe, et soutenir les acteurs locaux dans l'industrie des véhicules lourds pour se sourcer à partir du Maroc.


Pour l'écosystème aéronautique il a pour objectif de signer 5 nouveaux projets d'investissement:


Un centre d'impression 3D

La création du premier centre marocain de maintenance militaire lourde.

Deux projets d'écosystèmes avec deux industriels locomotives.

Un projet 100% marocain de rang 1 avec un avionneur.


Pour le secteur du textile et cuir, trois grandes orientations sont annoncées par le ministre :

Lancement de nouveaux projets d'investissements relatifs à des locomotives nationales, des investissements étrangers ainsi que des PME

La validation des premiers dossiers d'investissement dans la nouvelle zone industrielle à Casablanca dédiée au segment de la chaussure, Casa City Shoes

 

Le lancement des premières opérations d'aide des entreprises Textile et habillement dans le domaine du respect des exigences environnementales et développement durable.


Pour les industries agroalimentaires, le ministère entend poursuivre le déploiement du contrat-programme relatif à ce secteur et encourager les acteurs à s'approvisionner localement.


Pour l'offshoring, il ambitionne de créer plus de 20.000 emplois en accompagnant plus de 20 projets d'investissement et la poursuite du développement des systèmes ITO, ESO et KPO. Le ministère envisage de créer des centres de formation des freelancers dans ce secteur.


Le ministère compte déployer une stratégie d'import-substitution dans plusieurs secteurs pour encourager l'investissement industriels.


En matière d'investissement et d'encouragement des exportations, le ministère espère en 2021 attirer 15 MMDH d'investissement pour la création de 4 000 emplois directs et stables


Moulay Hafid Elalamy affirme que l’année 2021 sera l'année de l'efficacité énergétique dans l'industrie pour composer avec les nouvelles taxes instaurées en Europe.


Pour encourager une industrie marocaine décarbonée, le ministère envisage:


- L'intégration complète des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique dans la production chez 120 industriels, tous les ans dans une première phase, à travers la subvention de l'investissement dans l'énergie solaire à hauteur de 10%.


- Le soutien d'industrie utilisant des méthodes industrielles pour une production moins nocive pour l'environnement, et ce à travers la subvention de l'audit environnemental et numérique à hauteur de 50% et l'audit énergétique à 100%, en faveur de 80 industriels.


- L'exemplarité des institutions de l'Etat doit être un point central lors de cette phase de transition à travers l'économie de 60% de la facture énergétique.


- L'accompagnement du secteur des services et de l'hôtellerie à travers la subvention des audits énergétique et environnemental, à hauteur de 10% du montant de l'investissement qui permet d'économiser 40% de la facture énergétique.


- Soutenir la création de 6 unités industrielles pour les produits d'isolation thermique et double vitrage à hauteur de 30% maximum de l'enveloppe d'investissement


- Encourager et soutenir le développement d'usines pour la production d'équipement pour le recyclage et le traitement des déchets et polluants.


- Soutenir une production locale de chauffe-eaux solaires et photovoltaïques à hauteur de 30% du montant d'investissement.


- Subventionner les producteurs de voitures et motos électriques dans la limite de 1,5 MDH par projet.

 

Pour les PME, les auto-entrepreneurs et les porteurs de projets, le ministère présente des objectifs détaillés , ambitionne d'accompagner 600 PME visant la création de 20 000 emplois directs et indirects en mobilisant un budget de 684 MDH.


- Programme Istitmar (soutien à l'investissement) : 470 MDH pour 190 PME.

- Programme Mouwakaba (appui technique) : 114 MDH en faveur de 350 PME.

- Programme Tatwir : 100 MDH en faveur de 60 PME.

- Programme Nawat pour les porteurs de projets et les auto-entrepreneurs : 40,1 MDH ciblant 8000 bénéficiaires :

- 18,7 MDH en faveur de 4000 porteurs de projets et auto-entrepreneurs (330 000 en 2021)

- 21,4 MDH en faveur de 4000 TPE.


Mr le ministre , on a envie d'y croire mais votre gouvernement , en fin de mandat , n'a pas réussi rétablir la confiance avec les opérateurs économiques ni l'ombre d'un espoir les ménages - consommateurs.


Alors Mr le ministre , pour l’histoire aussi , vous ou votre gouvernement ont aussi un bilan de RDV ratés : “Ni NI and NI”


Ni Charte d’investissement
Ni Loi cadre fiscale
NI Small Business Act
NI Réforme du statut des chambres de commerce, d'industrie et des services.
NI La loi l'arbitrage et à la médiation conventionnelle
Ni La loi sur la grève
Ni Réforme de la retraite
Ni Réforme de l’administration
Ni Réforme du Code pénal
Ni La loi organique sur l'exception d'inconstitutionnalité
Ni La la loi sur l'organisation judiciaire
Ni La réforme PPP
Ni Loi portant création de la fondation banque alimentaire marocaine
NI Loi portant création du Conseil national consultatif de la Santé
Ni Réforme loi relative à la fiscalité des collectivités locales et de leurs groupements
et la liste n’est pas exhaustive
 

C’est dommage Mr le Ministre


Adnane Benchakroun

Vice-president DE l'AEI






Rédigé par le Vendredi 6 Novembre 2020

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 14:37 A Casablanca, le salut pourrait venir de Rabat



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site