Cassie, le robot bipède : compétition pour Usain Bolt ?


Baptisé Cassie, il a établi un nouveau record pour les robots bipèdes, mais n’est pas encore plus rapide que les athlètes humains.



Cassie ne court pas aussi vite qu’Usain Bolt, mais ce robot bipède vient de battre le record mondial pour les 100 mètres les plus rapides dans cette catégorie. Conçu par des chercheurs de l’Université d’État de l’Oregon (OSU), en partenariat avec la société dérivée Agility Robotics, il a parcouru cette distance en 24,73 secondes. S’il a encore du chemin à faire pour battre le record d’Usain Bolt (9,58 secondes), son exploit reste impressionnant.
« C’est peut-être le premier robot bipède à apprendre à courir, mais ce ne sera pas le dernier », prédit Jonathan Hurst, directeur de la technologie chez Agility Robotics et professeur de robotique à l’OSU.


Pour les ingénieurs, le plus difficile n’était pas de faire courir Cassie, mais que le robot réalise cet exploit en position debout, sans tomber. « Démarrer et s’arrêter en position debout sont plus difficiles que la course à pied, tout comme le décollage et l’atterrissage sont plus difficiles que le fait de piloter un avion », explique Alan Fern, professeur d’intelligence artificielle à l’OSU, dans un communiqué.

Une course à l’aveugle

Présenté pour la première fois en 2017, Cassie dispose de genoux qui se plient comme ceux d’une autruche, mais n’est équipé d’aucune caméra ni de capteur externe. Autrement dit, le robot a couru à l’aveugle. Il fonctionne à l’aide de l’apprentissage automatique : « Les approches d’apprentissage automatique sont utilisées depuis longtemps pour la reconnaissance de formes, comme la reconnaissance d’images, mais générer des comportements de contrôle pour les robots est nouveau et différent », affirme Devin Crowley, étudiant diplômé qui a dirigé la préparation de Cassie.

Le record que le robot bipède vient d’établir s’appuie sur ses performances antérieures. Il a par exemple parcouru 5 kilomètres en un peu plus de 53 minutes, avec une seule charge de batterie. « Nous avons développé la compréhension nécessaire pour réaliser ce record du monde au cours des dernières années, en courant un 5 km et en montant et descendant des escaliers », indique Devin Crowley.

Alors que cette performance était une question de fiabilité et d’endurance, les chercheurs de l’OSU ont voulu savoir à quelle vitesse le robot bipède peut courir. Ils ont ainsi condensé l’équivalent d’une année complète d’entraînement dans un environnement de simulation en une semaine pour former Cassie. Cela a été possible grâce à une technique informatique appelée « parallélisation », avec laquelle plusieurs processus et calculs se produisent en même temps, permettant alors au robot bipède de « passer par une gamme d’expériences de formation de façon simultanée ».

Rédigé par Kesso Diallo, Repris par la Fondation Tamkine 
#Tamkine_ensemble_nous_reussirons 

Vendredi 7 Octobre 2022



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 19:34 L'IA créateur d'emploi ?

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine



Magazine créé avec Madmagz.

























Revue de presse