Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Championnat d’Afrique de Taekwondo : Le Maroc rafle 16 médailles à Kigali


Les taekwondoïstes marocains ont brillé de mille feux lors du championnat d’Afrique qui s’est déroulé du 14 au 17 juillet dans la capitale du Rwanda, Kigali. Au terme de la compétition, dimanche, les équipes nationales féminines et masculines ont raflé un total de 16 breloques, huit en or, trois en argent et cinq en bronze. Une belle moisson, qui a permis au Maroc de terminer premier du championnat



Le taekwondo national a confirmé sa supériorité au niveau continental avec une excellente prestation lors du championnat d’Afrique qui s’est tenu du 14 au 17 juillet à Kigali. En effet, les taekwondoïstes marocains ont réalisé une belle prouesse, en raflant 16 médailles lors de cette édition, dont huit en or, plaçant le Maroc en tête des pays participant au tournoi. Ainsi, le métal précieux a été glané par Abdelbasset Ouasfi dans la catégorie des -63 kg.

Le même exploit a été réalisé chez les dames par Sanaa Bayza (-67 kg), Safia Salah (-62 kg), Nada Laaraj (-57 kg), Oumaïma Bouchti (-53 kg), Nezha Lasal (-49 kg) et Soukaïna Saheb (-46 kg). Les médailles d’argent sont revenues à Dounia Saber dans la catégorie des -73 kg. Omar Lakhal a lui décroché l’argent chez les -58 kg, tandis que son coéquipier Hamza Hicham a terminé vice-champion d’Afrique de la catégorie des -54 kg.

Quant aux médailles de bronze, elles ont été décrochées par, Ayoub El Basel (+87 kg), Soufiane El Asbi (-87 kg), Youssef Bouatriss (-80 kg), Ayoub Yakini (-74 kg) et Fayçal Saïdi (-68 kg).

Un retour gagnant pour Fatima Zahra Aboufaras et une promesse de médaille d’or pour les JO de Paris

Longtemps mise à l’écart des compétitions internationales en raison d’un différend entre son entraîneur et la Fédération Royale marocaine de taekwondo, Fatima Zahra Aboufaras a signé un retour gagnant en décrochant la médaille d’or du championnat d’Afrique à Kigali dans la catégorie des +73 kg.

Déterminée à rattraper les années perdues sur la scène continentale, Aboufaras a dominé la tenante du titre, l’Ivoirienne Aminata Traoré, en finale de la catégorie. Plus que le titre qui s’ajoute à son palmarès, Aboufaras a une nouvelle fois confirmé qu’elle représentait une sérieuse option de médaille d’or pour le Maroc lors des prochains Jeux olympiques de Paris en 2024.


Mardi 19 Juillet 2022



Lu 88 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














Partager ce site