L'ODJ Média



Chute du dirham : bug ou manipulation ?


Rédigé par Salma Chaoui le Jeudi 26 Janvier 2023

Un vent de panique a soufflé sur les réseaux sociaux marocains mercredi soir. Le convertisseur de devises Google affichait, tard au soir et donc après la clôture des marchés, un taux de change du dirham marocain divisé par presque deux par rapport à l’euro. Selon le moteur de recherche, 1 euro valait 18,54 dirhams alors qu’il tourne habituellement autour des 11 dirhams.



Écouter le podcasts en entier :


Par Soufiane Chahid

Si les personnes les plus averties ont vite compris qu’il s’agissait d’un bug informatique, d’autres ont prétendu qu’il était question d’un signe de crise monétaire, comme pour la Turquie, ou carrément d’un effondrement de l’économie nationale. La Banque centrale a vite réagi en publiant, à 21 heures, un communiqué démentant catégoriquement cette information.

“La seule source able pour les cours de change du dirham est le portail de Bank Al-Maghrib, ainsi que Bloomberg et Refnitiv pendant les heures d’ouverture du marché de change marocain”, explique le communiqué.

Fait curieux, Google ne s’est pas expliqué sur ce “bug”, et continue à afficher dans l’historique des cours de change Euro/MAD cette improbable variation de l’ordre de 70% qui aurait duré de 18 heures au soir à 3h30 du matin. Sans sombrer dans le complotisme, il est légitime de se poser la question pour savoir s’il s’agit vraiment d’un bug, c’est-à-dire d’une erreur dans les codes informatiques, ou bien d’une manipulation malveillante. 

Dans ses conditions d’utilisation, Google Finance met en avant une “clause de non-responsabilité”. “Les données proviennent des marchés boursiers et d’autres fournisseurs de contenu. Elles peuvent être différées, conformément aux spécifications de ces marchés ou fournisseurs. Google ne procède à aucune vérification des données et décline toute obligation en ce sens”, explique la firme de Mountain View.
 
Il se pourrait bien que certaines sources de données aient sciemment manipulé l’algorithme de Google, a‑n d’induire en erreur les milliards d’utilisateurs qui consultent chaque jour le moteur de recherche. On ne saura probablement jamais la vérité. Cet incident est une occasion pour questionner notre dépendance et notre foi absolue en ces géants du web. Un algorithme n’est pas infaillible, et reste manipulable par des personnes malveillantes. Restons donc vigilants.

Rédigé par Soufiane Chahid sur L'Opinion 





Jeudi 26 Janvier 2023

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Juillet 2024 - 07:38 Échanges Dette-Nature cela existe

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages