L'ODJ Média




Comment un acte de bonté d’une caissière a déclenché une vague de solidarité

Il était une fois, dans le grand État du Texas, une histoire extraordinaire qui allait toucher le cœur de nombreuses personnes.


Par un beau matin ensoleillé, Rita Jackson, une caissière toujours souriante travaillant dans un grand supermarché, allait devenir l'héroïne d'une aventure inattendue.



A lire ou à écouter en podcast :


Cette histoire parle de gentillesse, de générosité et de comment un petit geste peut changer le monde autour de nous.

Rita aimait son travail et prenait à cœur de saluer chaque personne avec un grand sourire. Elle croyait fermement que la gentillesse était une lumière qui pouvait éclairer la journée de n'importe qui. Et c'est cette croyance qui la guida lorsqu'une cliente, Rina Liou, se trouva dans une situation embarrassante à sa caisse.

Rina, une agente immobilière très appréciée, faisait ses courses lorsque, au moment de payer, elle réalisa qu'elle avait oublié son portefeuille. Imaginez-vous à sa place, debout, les joues rougissantes, sans savoir quoi faire. Mais Rita, avec un cœur grand comme le Texas, ne réfléchit pas deux fois. Malgré le peu d'argent qu'elle avait sur son compte, elle décida de payer les achats de Rina, qui coûtaient un peu plus de dix euros.

"Ne vous en faites pas, je m'occupe de ça", dit Rita avec un sourire réconfortant. Rina, touchée jusqu'aux larmes par cette générosité, promit de trouver un moyen de la rembourser. Mais comment faire quand on n'a pas les moyens sur le moment ? Rina eut alors une idée brillante. Elle décida de partager cette histoire de bonté sur les réseaux sociaux et de lancer une collecte de fonds pour Rita. Elle espérait secrètement réunir un petit quelque chose pour la remercier.

L'histoire de Rita et Rina fit rapidement le tour du quartier, puis de la ville, et enfin du monde entier. Les gens étaient tellement émus par le geste de Rita qu'ils commencèrent à donner, un peu, beaucoup, passionnément. Et devinez quoi ? En seulement deux semaines, la collecte avait atteint la somme incroyable de 12 000 dollars, soit environ 11 000 euros !

Quand on demanda à Rita pourquoi elle avait aidé Rina malgré ses propres difficultés, sa réponse fut simple : "Parce que c'était la bonne chose à faire." Rita avait toujours cru en la magie de la gentillesse, et son geste avait réuni une communauté entière autour d'une cause commune.

Les enfants, l'histoire de Rita nous enseigne que peu importe notre situation, nous avons toujours quelque chose de précieux à offrir : notre gentillesse. Et parfois, un petit geste peut non seulement changer la journée de quelqu'un mais peut aussi inspirer une vague d'amour et de solidarité à travers le monde.

Comme Rita et Rina nous l'ont montré, être gentil, c'est être un super-héros du quotidien. Et vous, quel super-héros de la gentillesse serez-vous aujourd'hui ?



Samedi 23 Mars 2024


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Mai 2024 - 10:30 NEMO

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse