Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Crise sanitaire : Les agents de voyages haussent le ton


Les agences de voyages s'apprêtent à organiser un programme de protestation, à partir du 26 janvier 2022 contre ce qu'elles ont qualifié de "décisions injustes", en commençant par un sit-in devant le ministère du Tourisme.



Les agents de voyages critiquent le dispositif de soutien au secteur du tourisme, estimant qu'il ne répond pas à leurs demandes, et soulignant qu'ils sont exclus de la subvention de base.

Asmaa Benhida, directrice d'une agence de voyages à Casablanca, a dans ce sens expliqué que "les protestations viennent en réponse aux récentes décisions", ajoutant : "Les demandes que nous avons adressées au cabinet du ministre n'ont pas été satisfaites, ce qui constitue une injustice envers les agences de voyages et une injustice envers elles". "

Benhida a ajouté, "Nous avons été très touchés car nos agences sont restées fermées pendant toute cette période, alors que d'autres secteurs ont pu travailler même à régime réduit."

Elle estime que ce qui se passe est "injuste envers les agences de voyages", appelant à "un peu de justice pour le secteur, qui a subi un effondrement complet".

Le ministère du Tourisme, de l'Artisanat, de l'Economie sociale et solidaire a annoncé le lancement d'un plan d'urgence de soutien au secteur touristique d'une valeur de deux milliards de dirhams, pour faire face aux répercussions de la pandémie.

Omar El-Hachimi, chef de la Fédération nationale des agences de voyages, a soutenu pour sa part que "c'est un soutien très faible pour le secteur dont les ressources sont de 82 milliards en devises fortes, car il ne représente que 2,5% de cette valeur", commentant dans un communiqué à Hespress : "Ce n'est pas du soutien, mais de la charité, et nous ne voulons pas de la charité.".

El-Hachimi a également souligné que "le secteur ne comprend pas seulement les hôtels, sans les agences de voyages, il n'y aura pas de clients pour les hôtels, les guides et autres représentants du secteur. Notre rôle est vital, important et fort".

Le même porte-parole a poursuivi : « Nous n'avions jamais demandé l'aide et nous faisions tout le travail. Si les frontières étaient ouvertes, nous n'aurions pas demandé ce soutien ; Sans compter que le montant de deux mille dirhams ne vaut rien, compte tenu de la poursuite de la crise depuis 24 mois.

Le plan du ministère comprend cinq mesures principales, dont la prolongation du versement des indemnités punitives fixées à 2000 dirhams durant le premier trimestre 2022 au profit des usagers du secteur du tourisme, des transports touristiques et des restaurants classés.

Dans le cadre du dispositif, le paiement des cotisations dues à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale sera reporté d'une durée de 6 mois au profit de ces mêmes usagers, et les échéances des emprunts bancaires seront reportées d'une durée pouvant aller jusqu'à un an , au profit des hôteliers et des entreprises de transport touristique, de sorte que l'Etat paiera les intérêts intercalaires pendant une durée équivalente au nombre de mois d'arrêt d'activité au cours de l'année 2021, ainsi qu'au cours du premier trimestre de l'année 2022.


Mercredi 26 Janvier 2022


Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Mai 2022 - 20:33 Intelaka : Bilan et suivi

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.