Menu

De l’ “ infodemie ”




De l’ “ infodemie ”
Moult espoirs furent fondés sur les campagnes de vaccination. En plus d’être, entre pays, promus par de grandes disparités en termes d’accès, ces campagnes peinent toujours, un peu partout dans le monde, à rassurer ou tout au moins, à injecter, un tant soit peu, de quiétude dans le quotidien du commun des mortels.

Si ce n’est à celui des détenteurs de la Big pharma dont le bonheur, sonnant et trébuchant, durera tant que durerait le mystère.

Quelle aubaine !?

La condition humaine demeure, de ce fait, confrontée à d’énormes risques et grandes incertitudes.
Le risque de succomber à tout instant, d’être, à tout moment, victime de la propagation rapide de nouveaux variants ou dans les meilleurs des cas, de faire, durablement, les frais du resserrement des conditions de vie.

Quelle galère !?
Que de peur !?

C’est le monde presque à l’envers.

Les humains sont pour la première fois contents, voire très contents, d’être négatifs et/ou titulaires d’un pass sanitaire qui, en réalité, n’est qu’un chantage à peine voilé dans la mesure où ses détenteurs, libres dans leurs mouvements, peuvent toujours et à tout instant, contaminer ou être contaminés et, en somme, ne garantit que le fait qu’ils ont été bel et bien « piqués ».

Quoi de plus normal du moment que d’’imminents scientifiques au talent connu et reconnu en médecine ou en recherche médicale, se taisent ou parlent peu au risque d’être taxés d’imposteurs ou complotistes par bon nombre de leurs confrères et consœurs.
C’est d’ailleurs ce qui fait que les théories du complot gagnent en popularité par le biais de réseaux sociaux.

N’aimant pas le vide, la nature s’est chargée du reste.

Info ou intox ?

Face à cette dichotomie, l’on a vu des youtubeurs, qui du jour au lendemain, quoique n’ayant nullement l’expertise scientifique requise, ont attiré des milliers et des milliers d’adeptes.

Qu’ils soient vaccinés ou pas, ces adeptes vivent le même calvaire, celui de savoir s’ils avaient pris la bonne décision.

En attendant, ils s’accusent mutuellement d’être à l’origine de variants. Une sorte de « corrida de toros » qui ferait redire au taureau de Francis Cabrel : est-ce que ce monde est sérieux ?

Jamais l’information avérée n’a été tout aussi importante comme elle l’est aujourd’hui. Des vies en dépendent. D’autant plus que la pandémie de COVID-19 et ses multiples variants n’a pas encore livré tous ses secrets.

Et que les autorités en santé publique ont du mal à bien communiquer. Confus, des fois, pour ne pas dire souvent, peu convainquant le message de ces mêmes autorités a de plus en plus du mal à passer et cède par-là, du terrain à toute une “ infodemie ”

La dernière en date est celle afférente à la vaccination des moins de 12 ans, nourrissons et enfants.

Edito sur le i-Mag 10 du mois de septembre 2021

Magazine créé avec Madmagz.






Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 2 Octobre 2021




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG