Des manœuvres de l’Africom en juin prochain


Entre le 20 juin et le 1er juillet 2022, le Royaume recevra les manœuvres militaires « African Lion », qui seront consacrées à des entraînements liés à de nombreux domaines opérationnels, avec des formations sur les opérations terrestres et aériennes de lutte contre les groupes terroristes. Ceci en pludes exercices en mer, de décontamination (nucléaire, radiologique, biologique et chimique...)



Dans ce contexte, Abderrahman Mekkaoui, analyste militaire et stratégique, a indiqué que "ce qui est nouveau dans ces manœuvres, c'est que tous les types d'armes terrestres, aériennes et maritimes qui y seront utilisées, avec une ouverture aux armes Hi-Tech".

Mekkaoui a ajouté que "selon des sources militaires, de nouveaux avions seront utilisés lors des prochaines manœuvres, tels que des F-15 et F-18, des avions furtifs, des avions et des radars électroniques ».

L’expert a poursuivi : « Des sources proches d'AFRICOM ont confirmé que le nombre de participants sera très important et que les manœuvres pourraient se faire avec la participation de pays d'Afrique, d'Europe, d'Amérique latine et de pays arabes, car la menace du terrorisme et la possession de les armes chimiques menacent tout le monde."

Mekkaoui a également expliqué que "les manœuvres à venir s'étendront sur une large zone du Royaume, de Kenitra à Benguerir, atteignant même Agadir, Mahbas et certaines zones dans les provinces du sud", soulignant que "la réunion tenue au cours de la semaine en cours vise à coordonner les cursus et les exercices pour unifier les mécanismes opérationnels des manœuvres à venir. » .

Il est à noter que sur instruction du Roi Mohammed VI, Commandant Suprême et Chef d'Etat-Major Général des Forces Armées Royales, l'état-major du Haut Commandement de la Région Sud abritera, du 24 au 28 janvier 2022, une réunion d'élaboration du plan directeur des manœuvres militaire « African Lion 2022 », avec la participation de représentants de nombreux pays, dont le Royaume du Maroc et les États-Unis d'Amérique.

En septembre dernier, les Forces armées royales et l'armée américaine ont conclu un programme conjoint de six ans pour réduire les menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires, doté d'une enveloppe financière de 16 millions de dollars, en partenariat avec l'Agence de défense américaine.






Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 28 Janvier 2022

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2022 - 08:03 Le jusqu’au-boutisme comme trait d’époque

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.