Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Des tickets-parrainage pour les enfants en situation d’handicap


L’association amicale marocaine fait des enfants en situation d’handicap son champ de bataille
L’association amicale marocaine des IMOC/IMC (AMI), une ONG à Casablanca de parents d’enfants atteints d’IMC (Infirmité́ Motrice Cérébrale), a pour objectif de faciliter le quotidien des enfants souffrant d’handicap. Située dans le quartier Bourgogne, elle prend en charge ces enfants « extraordinaires », comme aiment les appeler ses fondateurs Loubna Cherif Kanouni et Rachid Mekouar.



Dans un entretien accordé à velobuzz, l’un des membres fondateurs de l’AMI, Aïda Mekouar, fille dudit couple  militant pour la cause, raconte l’historique de cette bienfaisance. Elle est ancrée dans les habitudes familiales, depuis que le  destin a frappé d’infirmité motrice cérébrale (IMC) le petit frère de la famille, âgé aujourd’hui de 16 ans. Une souffrance qui solidarise, regroupe la famille et pousse à faire le bonheur autour de soi, puisque cette association est née en 2010, pour ce petit frère, mais aussi pour d’autres enfants dans le même cas et bien sûr pour le pays.

Parmi les actions futures de l’AMI, le lancement des tickets parrainage d’enfants. Une sorte de carnets de sponsoring pour ces enfants. Chaque carnet contient 25 tickets et chaque ticket coûte 1000 dirhams pour qui veut contribuer à faciliter le quotidien de l’enfant dans l’handicap et de ses parents.  Il faut à noter qu’un enfant IMC coûte environ 25.000 dirhams l’année. Alors que la plupart des enfants sont pris en charge complètement et gratuitement dans le centre, une aide étrangère est toujours la bienvenue pour la prise en charge de plus d’enfants.


Accompagnement de la famille et suivi des enfants

 Alors qu’il n’y avait quasiment pas de structures et unités d’accompagnement des enfants souffrant de cette sorte d’infirmité, ni d’ailleurs pour les parents qui se retrouvent du jour au lendemain dépassés par les événements, ce centre a pris naissance. Ces enfants différents étaient marginalisés, ils ne pouvaient être inscrits dans des écoles dits normaux, avaient besoin de soutien psychologique. D’où l’intérêt du centre familial crée et qui accueille aujourd’hui 140 enfants dans cette situation. Ils bénéficiaient de plusieurs activités pluridisciplinaires dispensés par des professionnels : kinésithérapie, orthophonie, psychomotricité, éveil sensoriel, balnéothérapie... 

Le raid Sahraouiya

Les enfants suivis à l’AMI commencent à trouver de l’intérêt. En effet, deux binômes ont représenté l’association lors de l’édition 2021 du raid Sahraouiya. Ce sont de jeunes femmes-courage et entreprenantes qui se sont investies dans ce raid, en faveur de ces enfants. Leurs gains, s’il y a, seront versés à l’AMI. Pour l’occasion, un grand événement sera organisé par l’AMI, le 29 mars, pour célébrer le retour des Sahraouiyates, une date commémorative aussi de journée nationale de l’handicap(le 28).

Aussi, à l’approche du mois sacré de Ramadan, l’AMI lancera un centre de formation interne. Leur personnel formé par des spécialistes est apte à former d’autres personnes du centre ou au niveau d’autres centres similaires. Ce qui permettra la relève.

Bouteina BENNANI



Vendredi 19 Mars 2021


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Août 2022 - 02:53 Qui sommes nous

Lundi 1 Août 2022 - 07:01 Un mot d'amitié

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.