L'ODJ Média



FWIS : Jeunes Talents Maghreb 2022

Les trois dernières années ont été parmi les plus difficiles pour la science.


Rédigé par Rédaction le Samedi 10 Décembre 2022

Lorsqu’il s’est agi de s’attaquer à des problèmes sans précédent comme la maladie, la pandémie de Covid-19 et le changement climatique, les femmes ont été en première ligne. Cependant, les femmes scientifiques sont encore sous-représentées alors qu’elles sont nécessaires pour faire face aux crises d’aujourd’hui.



Selon les statistiques les plus récentes de l’UNESCO, seul un chercheur sur trois dans le monde est une femme, alors que la proportion de femmes occupant des emplois scientifiques augmente marginalement.

Le plafond de verre existe toujours dans le domaine de la recherche ; seuls 14%2 des postes universitaires de haut niveau sont occupés par des femmes en Europe, et seuls 4% des prix Nobel scientifiques ont été décernés à des femmes.

Le programme L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science créé en 1998, et qui fête son 24ème anniversaire, a reconnu et aidé 3 900 femmes scientifiques . Il continue à faire pression pour que ces femmes reçoivent le crédit qui leur est dû.

Ces chercheuses accomplies ont apporté d’importantes contributions à leurs différents domaines scientifiques et à la recherche de solutions viables à certains des problèmes les plus critiques et les plus urgents auxquels notre société est actuellement confrontée.

Cette année, pour sa 16ème édition Maroc (9ème Maghreb) , L’Oréal-UNESCO visent à honorer 5 jeunes femmes maghrébines pour leurs recherches exceptionnelles ainsi qu’à les soutenir dans la poursuite d’une carrière scientifique réussie, dans différents domaines : sciences de la terre et de l’environnement, de l’informatique et l’ingénierie, la biotechnologie médicale et la technologie, et des sciences biologiques.

Deux chercheuses Marocaines, EL KHATTABI Lamiae (Chercheuse dans les domaines des Sciences de la vie et l’environnement, et les Sciences Biologiques à l’Université Hassan II), et EL MEKKAOUI Sara (Chercheuse dans les domaines des sciences formelles informatiques et les sciences de l’information à l’Université Mohammed V de Rabat)

Deux chercheuses Algériennes, BENAZZOUZ Sara ( Chercheuse dans les domaines des Sciences de la vie et l’environnement, et les Sciences Biologiques à l’Université Houari Boumediene de Alger),et OUCHENE Rima (Chercheuse dans les domaines des Sciences de la vie et l’environnement, et les Sciences Biologiques à l’Université de Bejaia.)

Une chercheuse Tunisienne YAGOUBI Yathreb (Chercheuse dans les domaines des Sciences de la vie et  l’environnement et les Sciences Agricoles  à l’Université de Carthage), recevront chacune une bourse de 10 000euros par le Programme L’Oréal-UNESCO pour les jeunes talents « Pour les Femmes et la Science » ce qui leur permettra de mener à bien leurs projets postdoctoraux.

L’objectif de la célébration de cette année est de leur rendre hommage pour le travail accompli et les nombreux défis qu’elles ont dû relever.



Source: Communiqué officiel


 





Samedi 10 Décembre 2022

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2024 - 19:28 Effondrement de 4 maisons à Derb Sultan

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages