Fadoua Rasmouki : première artiste féminine résidente DJ-productrice au Maroc


Fadoua Rasmouki brise les barrières de l'industrie musicale, devenant productrice, compositrice, DJ et chanteuse à part entière.



Il y a plus de femmes dans l'industrie de la musique aujourd'hui qu' auparavant, et de plus en plus de femmes deviennent productrices et compositrices. L'augmentation du nombre de productrices dans l'industrie de la musique prouve que les femmes ont la possibilité de se tenir derrière la table de mixage et de donner vie à la chanson qu'elles entendent dans leur tête, pour que tout le monde puisse profiter.

Fadoua Rasmouki fait partie de ces femmes courageuses qui ont franchi les barrières de l'industrie musicale pour devenir non seulement productrice mais aussi compositrice, DJ et chanteuse à part entière !

Une passion qui est devenue métier

Née à Meknès et élevée dans la ville de Taounate, Fadoua Rasmouki est titulaire d'un double diplôme avec un master en informatique industrielle et un master en informatique et ingénierie .

Son amour pour la musique a été développé dès son plus jeune âge, Fadoua a passé 4 ans à étudier le solfège au Conservatoire de musique de Meknès. Elle a commencé à créer des chansons et à chanter vers 2016, a rejoint de nombreux groupes locaux avec ses amis et a appris à jouer de la guitare.
La même année, la passionnée de musique a formé un duo avec une musicienne soufie du Sénégal, et ils se sont produits à La Villa des Arts à Rabat, un événement organisé par ONU Femmes lors de la Journée de la femme. Leur coopération ponctuelle pour un événement de l'ONU s'est avérée être une union séduisante de musique sénégalaise et marocaine qui est définie par sa richesse et sa diversité musicales.

Fadoua a lutté en cours de route pour que sa musique soit produite et entendue alors qu'elle commençait à chanter et à écrire des chansons. La transition de l'écriture d'une chanson à son enregistrement en studio jusqu'au mixage et au mastering appropriés de la chanson pour en faire un produit final adapté aux plateformes numériques était une procédure difficile à réaliser pour la jeune artiste. 

«Je n'ai rencontré personne dans l'industrie, que ce soit des managers, des producteurs ou des propriétaires de maisons de disques; Je ne suis tombé sur personne qui était prêt à m'offrir une place'', a déclaré Fadoua à MWN.

Mais Fadoua a persévéré face aux défis qu'elle a rencontrés. Elle a décidé d'autoproduire ses chansons et de mettre en ligne des projets sur Soundcloud. Après avoir étudié l'informatique, elle a commencé à expérimenter divers logiciels et DAW (stations de travail audio numériques), qui sont des appareils électroniques ou des logiciels d'application utilisés pour l'enregistrement, l'édition et la production de fichiers audio. Les DAWS qu'elle a expérimentés incluent FL Studio , Logic Pro X et Ableton Live.

L'année dernière, Fadoua a été sélectionnée pour la résidence d'artiste FeMENA avec dix femmes du Maroc. La résidence a répondu aux attentes de Fadoua, offrant une plateforme riche et stimulante pour la créativité où elle a rencontré des artistes féminines incroyables et talentueuses et a dû autoproduire ses propres morceaux sur vinyle.

​Garder l'espoir

Ayant surmonté de nombreuses difficultés, Fadoua est pleine d'espoir pour l'avenir. Cependant, ses nombreux déboires dans l'industrie de la musique lui ont fait comprendre que la route à parcourir bien qu'elle ne soit pas aussi longue et cahoteuse que la distance qu'elle a déjà parcourue ne sera pas facile.

Cela signifie que son espoir n'est pas un espoir passif. Au fond, le sens de l'espoir de Fadoua est est l'attitude positive d'une personne passionnée et autodidacte qui est toujours prête à fournir le travail et les efforts requis. En tant que pionnière dans la branche à prédominance masculine de l'industrie de la musique, elle souhaite également qu'il soit plus facile pour les jeunes femmes de s'inspirer de son exemple et de suivre ses traces.

Fadoua travaille actuellement sur un Extended Play auto-produit avec trois à cinq chansons. Elle prépare également une série d'ateliers pour enseigner aux femmes comment jouer et produire de la musique.



L'ODJ avec Moroccoworldnews





Basma Berrada
Jeune journaliste à l'ODJ En savoir plus sur cet auteur
Lundi 3 Octobre 2022

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



<

Magazine créé avec Madmagz.





























Partager ce site