Menu

Forbes Middle-East dévoile son classement de femmes d’affaires leaders


4 marocaines occupent les 8e, 19e, 33e et 36e places parmi les 50 nominées

Les Businesswomen les plus puissantes dans la région MENA qui ont fait preuve de résilience, de flexibilité et de force ont été classées par Forbes. Ces dirigeantes, femmes d’affaires téméraires marocaines sont bien classées par le magazine économique américain. Quatre marocaines figurent dans le top 50.



A lire ou à écouter en podcast :

forbes_middle_east_devoile_son_classement_de_femmes_d_affaires_leaders.mp3 Forbes Middle-East dévoile son classement de femmes d’affaires leaders.mp3  (5.61 Mo)

Le pouvoir, l’influence, l’endurance, l’ingéniosité, le savoir-faire et l’innovation constituent le point commun entre ces battantes de notre région. Ces femmes cheffes d’entreprises se démarquent, surtout pour leurs capacités à gérer leurs entreprises dans un contexte sanitaire désavantageux et une économie de marché qui a accusé plein de coups.

Ces 50 nominées sont de plusieurs nationalités. Elles sont émiraties, égyptiennes, jordaniennes, saoudites, du  Koweït, du Maroc, du Liban, d’Oman, de Tunisie ou encore du Bahreïn.

Elles se distinguent dans divers secteurs : Ventes en détail, banque et finance, pétrole et gaz, logistique, technologies, télécommunications, produits de santé, alimentation et élevage, produits pharmaceutiques, nourriture et boissons, biens de consommation, e-commerce, assurance, investissement et entrepreneuriat.

Les 4 marocaines qui se démarquent  sont connues au Maroc, de par leurs actions et leur travail, puisqu’elles occupent des postes clés. En plus, toutes les quatre œuvrent dans le social.

Nezha Hayat, 8e, secteur des services bancaire et financier

Mme Nezha Hayat, leader dans le secteur des services bancaire et financier occupe la 8e place dans le classement de Forbes, pour ce qui est des femmes les plus puissantes.

Mme HAYAT est  Présidente de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux depuis 2016. Elle est responsable des marchés de capitaux non bancaires du pays tels que la bourse et l’entreprise de courtage. La Bourse de Casablanca a actuellement une capitalisation boursière de plus de 65,35 milliards de dollars. L’AMERC a pour objectifs l’examen, l’échange d’informations et la promotion des questions spécifiques au développement des marchés de capitaux.

Notre leader est également vice-présidente du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient (AMERC) de l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs (OICV), jusqu'en 2022.

En matière de lutte pour les droits des femmes, Mme Hayat est l'une des membres fondatrice et présidente du Club des Femmes Administrateurs d'entreprises en Maroc (CFA Maroc), une organisation à but non lucratif qui œuvre pour la promotion de la participation des femmes aux conseils d'administration d'entreprises publiques et privées.

Salwa Idrissi Akhannouch, 19e, secteur commerce en détail

Mme Salwa Idrissi Akhannouch, Fondatrice & PDG du Groupe AKSAL depuis 2004. Elle occupe la 19e pace au top 50 de Forbes, dans la catégorie : commerce en détail. Le groupe, qui compte 1130 employés, est le seul franchisé de 45 grandes marques au Maroc, dont Fendi, Gucci, Ralph Lauren, Zara, Banana Republic, Massimo Dutti, Pull & Bear et Gap. En 2008, Akhannouch a lancé le centre commercial Morocco Mall à Casablanca. Yan&One, son premier Beauty smart store au Maroc est niché au cœur du Morocco Mall. Ce magasin offre une expérience unique, 100% marocaine, de beauté et de maquillage.
 
En 2011, Akhannouch a créé une Académie de formation aux métiers du commerce de détail, l’AKSAL Academy. Elle a lancé sa marque de cosmétiques Yan & One en 2017 et a créé l’AKSAL SOCIAL INITIATIVE pour soutenir des projets sociaux, culturels, éducatifs et de santé.

Rita Maria Zniber, 33e, secteur Alimentation et Boissons

Mme Rita Maria Zniber, Président-directeur général de la société Diana Holding est 33e dans le classement Forbes. Le secteur qu’elle porte est celui de l’Alimentation et Boissons, un domaine qui a plus de 50 ans d'expérience dans l'industrie agroalimentaire.

Le champ d’action de Diana Holding,  7ème plus important groupe privé au Maroc, avec un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards de DH et 6500 emplois directs, comprend l’agriculture, l’oléiculture, l’élevage de volailles, le commerce et la distribution.

Son secteur oléicole s'étend sur 1000 hectares d'oliviers avec une production annuelle de 500 tonnes d'huile d'olive extra vierge. Sous son segment agricole se trouve une plateforme de compostage d'une capacité de production de 10000 tonnes par an.

Côté social, Mme Zniber a également crée la Fondation Rita Zniber, qui fait de l'adoption des enfants abandonnés son champ de bataille.  

Miriem Bensalah Chaqroun, 36e, secteur Biens de consommation

Forbes Middle-East dévoile son classement de femmes d’affaires leaders
Mme Miriem Bensalah Chaqroun, Vice-PDG des Eaux Minérales d’Oulmes de Holmarcom Group.

Mme Bensaleh  est classée 36è par Forbes pour son travail et persévérance dans le secteur des biens de consommation Chaqroun. La leader a rejoint en 1986 l’entreprise familiale, Holmarcom Group fondée en 1978. Elle est également PDG des Eaux Minerales d'Oulmes cotée à la Bourse de Casablanca.

Mme Chaqroun a été nommée, par le Secrétaire général des Nations Unies, membre de l'Alliance mondiale des investisseurs pour le développement durable.
 
Bouteina BENNANI









Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté