Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital Radio
Digital TV
LinkedIn
Facebook



France , Les contradictions de Macron ...


La France plonge dans l'irrationnel !

Dans un entretien accordé au Médias Brut et diffusé sur BFMTV vendredi dans l'après -midi , le président français n'y est pas allé par quatre chemins .



Ainsi, Macron ne veut pas laisser dire qu'on réduit les libertés en France . Il y a quelques mois , Macron affirmait que la liberté d'expression faisait partie des valeurs de liberté de conscience de la République après la republication par Charlie Hebdo de caricatures du Prophète qui ont offensé des millions de musulmans en France et dans le monde. 
 
Et là, soudainement il n'est plus question de liberté d'expression ni de valeurs républicaines , puisqu'il n'est plus permis aux yeux du président français de dire que les libertés sont menacées actuellement en France même s'il y a de sérieuses raisons de le penser. 
 
Nonobstant la stigmatisation du voile et de tout signe religieux dans l'espace public , il y a un an Macron voulait mettre en place la société de délation invitant les français à dénoncer tout ce qui ressemble à de l'islamisme comme s'il s'agissait d'un délit . Bonjour l'ambiance. 
 
Résultat des courses, un marocain résidant en France , de Nationalité française, qui met une Djellaba le vendredi, pendant le Ramadan ou un jour de fête peut donc facilement se faire ficher au pays des libertés. Au passage, la Djellaba c'est juste le costume national du Royaume et n'a absolument aucune connotation religieuse .
 
Certes , Macron a essayé de se rattraper en précisant que la France n'avait aucun problème avec l'islam , et c'est bien vrai car la France a des problèmes avec elle-  même , et le président turc Erdogan n'a pas raté l'occasion de conseiller aux Français de se débarrasser de Macron! 
 
En fait Macron n'en finit plus de s'enfoncer et ce qui est sûr , c'est qu'il ne rate pas une seule occasion pour se mettre sur le dos une partie de la France. 
 
Cette fois , c'est en annonçant la création en janvier d'une plateforme pour dénoncer les discriminations qu'il a provoqué la colère des syndicats de police. Mais pour ne pas être injuste , Macron a bien dénoncé le fait que les personnes de couleur subissaient plus souvent les contrôles d'identité. 
 
Macron hors-pistes ! 
 
Dans le chapitre des contradictions , les terrains de foot pourront accueillir dès janvier vingt mille personnes, alors qu'on a conseillé aux Français de passer les fêtes de Noël avec au maximum six personnes et qu'on a refusé aux restaurants une réouverture pour l'occasion ! 
 
 
 
C' est exactement comme si les vingt mille spectateurs n'allaient pas , pour la plupart , s'entasser dans les transports en commun !
 
 
 
Mais là où Macron s'est mis hors-  pistes , c'est lorsqu'il a déconseillé d'aller aux sports d'hiver dans d'autres pays européens. Ce qui a fait grincer des dents  chez beaucoup de dirigeants et mis en colére des chefs d'états , car Macron peut toujours interdire les stations de France , là il s'est comporté comme s'il était président de l'Europe !  
 
 
 
Mais, il est bien vrai qu'à Bruxelles Macron et Merkel cherchent à avoir le monopole du pouvoir ou du moins se comportent et prennent des décisions généralement sans prendre l"avis des autres  .
Il y a quelques mois , par ailleurs , Paris aurait profité de l'affaire des attentats pour demander à Sa Majesté de discuter d'une expulsion massive de nombreux marocains dont la majorité sont binationaux pour motif de radicalisation. Et Sa Majesté aurait refusé catégoriquement. 
 
La France a oublié qu'elle a envoyé des dizaines de milliers de Djihadistes combattre en Syrie ,  prêter main forte à Daech aux côtés de jeunes Israéliens et de juifs de France venus en renfort. 
Alors, maintenant que la déroute du prétendu Etat Islamique est consommée et que la France et ses alliés n'ont pas réussi à renverser le régime de Bachar el-Assad , pour pouvoir acheminer le gaz et le pétrole lybiens jusqu'en Israël , on voudrait se débarrasser de ces renégats de la République ! 
 
La confusion règne , la diversion s'amplifie ! 
 
De l'article 24 de la loi " Sécurité globale "  à l'article 25 de la loi "Séparatisme" , la même logique prédictive est à l'œuvre : réprimer une divulgation d'informations  et punir l'intention de nuire en espérant empêcher un délit plus grave . Beaucoup de juristes français avertissent que cette idée fumeuse qui gagne du terrain menace de devenir une vague de fond aussi inutile que dangereuse. 
 
Pendant ce temps , alors que la France est plongée dans la confusion générale entre un reconfinememt aux lendemains qui déchantent et cette campagne de vaccination que plus de la moitié des français refusent, les médias en rajoutent une couche avec des faits divers à outrance et BFM TV a même fait un feuilleton en plusieurs épisodes sur l'affaire Daval .
De là à affirmer qu'une stratégie de diversion est mise en place , avec faits divers et violences policières à souhait , il n'y a qu'un pas que nous franchissons bien volontiers. 
Une dernière question, si vous le permettez, la France n'a toujours pas annoncé son vaccin, alors Emmanuel Macron attend-il le moment opportun pour sortir celui de l'Institut Pasteur de son chapeau de magicien !! 
 
Ce samedi , pour rappel , plusieurs manifestations ont eu lieu dans de très nombreuses villes à propos de la  loi  "Sécurité globale " et le très controversé article 24 . 
Et bien sûr , pour sa défense et surtout pour défendre les forces de police contre d'éventuelles accusations de violences, le minitre français de l'iIntérieur , Gerard Darmanin , dira que des centaines de casseurs se sont infiltrés parmi les manifestants et que les forces de l'ordre comptent des bléssés ! 
 
 
Hafid Fassi Fihri / Arrissala / L'ODJ 





Samedi 5 Décembre 2020

Dans la même rubrique :
< >




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG