Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





France : Pas de majorité absolue pour Macron


C'est un véritable échec pour Emmanuel Macron et pour le gouvernement d'Élisabeth Borne et une déroute totale lors des élections législatives selon les observateurs.



 France : Pas de majorité absolue pour Macron

Un président minoritaire 


Le président français Emmanuel Macron n'aura pas les mains libres comme il le souhaitait avec une majorité absolue à l'Assemblée Nationale puisque les électeurs français en ont décidé autrement lors du second tour des élections législatives du 19 juin .
C'est bien la première fois qu'un président français est minoritaire à l'Assemblée Nationale dans une configuration absolument inédite dans l'histoire de la cinquième République.

Et pourtant, Macron avait rassemblé comme jamais auparavant en vue de l'Assemblée nationale mais le coup de force réussi par la NUPES ( Nouvelle union Populaire Écologique et Socialede la Gauche) lors du second tour des législatives du dimanche 19 juin  l'empêche d'avoir les pleins pouvoirs. 
Le groupe de la majorité présidentielle avait été rebaptisé d'ailleurs"  Ensemble" , après le nom de Renaissance, regroupant"  la République en Marche " , parti du président, Horizons, celui de l'ancien premier ministre Édouard Philippe ainsi que le MoDem de François Bayrou qui trouve toujours le moyen de s' agripper aux majorités présidentielles .

Seul le parti de droite le LR ( Les Républicains) avait refusé de rejoindre le camp du président préférant sauvegarder son identité à l'Assemblée Nationale. 
Mais, c'était sans compter avec Jean- Luc Mélenchon leader de la France Insoumise qui au lendemain de sa défaite au premier tour de la présidentielle, avait vite fait de tourner la page, de mobiliser ses sympathisants afin de remobiliser la Gauche et continuer le combat.
Et c'est une inattendue et surprenante union des partis de la Gauche qui a vu le jour sous l'étiquette des NUPES 
 

Elisabeth is born !

 France : Pas de majorité absolue pour Macron


Macron avait souhaité un référendum en faveur la Macronie lors de sa réélection et il espérait que les Français lui accordent un chèque en blanc pour son second mandat .

Après une campagne ratée, la majorité était en plein doute et le camp présidentiel voyait arriver dans un brouillard d’inquiétude des élections législatives qu'il avait abordées de haut .

Avec qui va gouverner Macron  !?

Pris de court par l’union de la Gauche, Emmanuel Macron avait tenté de se faire entendre dans les derniers jours pour éviter la déroute , comme pour rattraper l’échec de sa stratégie initiale.
Comment la Nupes a imposé un duel à Macron avec  ce coup de force de la gauche : avoir réussi à s’unir et à capitaliser sur le score de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle pour repolitiser ces élections, et menacer la majorité présidentielle.
Maintenant que la majorité est paralysée pour les cinq prochaines années , la France va-t-elle devenir ingouvernable!?
Avec 235 sièges pour Ensemble, 135 pour la NUPES et 89 pour le RN , le destin de la majorité présidentielle dépendra essentiellement du bon vouloir du LR .
Sauf que les Républicains affirment vouloir rester dans l'opposition car pour eux le premier mandat de Macron est un échec total. 
Il s'agira cependant d'une opposition hybride puisque pour certains textes de loi , le LR devra certainement s'aligner sur les positions de la majorité présidentielle.

Lundi 13 juin , la France se réveille avec la gueule de bois.
Le pays est , au lendemain du premier tour des législatives, autant fracturé qu'après la réélection d'Emmanuel Macron avec trois grands blocs qui se dégagent.
Il faut bien comprendre que jamais la France n'a été autant divisée !
On est dans une configuration où l'extrême- droite n'a donné aucune consigne pour voter en faveur des candidats d'extrême- gauche et vice -versa !

Et à l'intérieur de l'extrême droite, le parti Reconquête d'Éric Zemmour n'a pas recommandé spécialement de voter pour le RN .
Après ces résultats, du reste très conformes au  verdict du premier tour de la présidentielle, Macron devra absolument trouver des soutiens sinon il ne lui restera plus qu'un seul ressort constitutionnel : convoquer un référendum pour la dissolution de son quinquennat ! 
Si le président français venait à demander l'appui du RN qui a réussi une percée historique avec 89 sièges , ce serait fatalement la fin de la cinquième République ! 

Dimanche soir, à l'Elysée tout comme à Matignon il y avait un gros malaise car à l'heure qu'il est nul ne sait comment le président compte agir pour les intérêts des français comme il l'avait promis et encore moins comment il espère mener à terme les réformes ?
Et surtout, comment composer avec une Droite qui refuse de jouer la roue de secours du Macronisme ! 

Par Hafid Fassi Fihri 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Dimanche 19 Juin 2022

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.