Il n'y a pas de miracle sud- coréen !


Signes de notre temps: En juste quelques décennies, la Corée du Sud est passée du stade de pays "sous-développé" au rang de 10ième puissance économique mondiale!



Pour mesurer le chemin parcouru et apprécier le résultat,  il faut rappeler que le revenu par habitant de la Corée du Sud est passé de 100$ en 1963 à près de 33.000$ aujourd'hui! Le produit intérieur brut a été multiplié par 330 fois en 57 ans. 
 

La Corée du Sud représente à elle seule 1,8 % du PIB mondial. C'est la 4e économie en Asie, derrière la Chine (2e économie en importance au monde), le Japon (3e) et l’Inde (9e), mais devant l’Indonésie (16e). 
 
La Corée du Sud devient le premier producteur mondial de téléviseurs noir et blanc en ... 1979. Elle est maintenant le 7ème exportateur et 9ème importateur mondial de marchandises. Elle a des entreprises de niveau mondial : Parmi les plus grandes firmes mondiales: Samsung Electronics, LG, Hyundai Motors, SK Holding. Près de 21 milliards de dollars d'investissements directs étrangers (IDE) se sont dirigés vers la Corée du Sud en 2020. La Corée du Sud est le plus grand producteur de semi-conducteurs au monde. 
 
Avec un taux de chômage de 3,5 % la Corée du Sud est parmi les pays membres de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) ayant les taux les plus faibles.
 
L'espérance de vie y est passée de 55 ans en 1960 a 83 ans en 2020.

Il y a rien donc d'étonnant à ce que la Corée du Sud soit sortie de la pandémie du covid-19 si facilement pour retourner à la vie normale.
 
Qu'y a-t-il derrière ces résultats absolument incroyables? Précisons à ce niveau que le secteur secondaire (industrie) représente environ 40% du produit intérieur brut. Voilà qui explique pour une bonne part ces résultats impressionnants. Mais on aura l'occasion de revenir là-dessus.
 

Quand vient la connaissance, le surnaturel s'en va *

Il n'y a pas de miracle sud-coréen, il n'y a que la méconnaissance des causes.

J'avais donné quelques indications sur l'ampleur du "miracle" coréen. La question qui vient immédiatement à l'esprit c'est bien entendu: comment expliquer un tel succès? Je me limite à la Corée du Sud, mais c'est à titre d'exemple, sachant que trois autres pays/entités avaient connu des succès similaires: Taïwan, Singapour et Hong Kong. 

Succinctement, la décision d'achever une industrialisation rapide a été manifestement au centre de la réussite coréenne.

Au départ la priorité a été donnée au développement d'industries légères destinées à l'exportation: textiles, chaussure, durant les années 60. 

L' industrie lourde est venue par la suite, à partir de 1973, avec des secteurs cibles définis par le gouvernement: acier, pétrochimie, construction navale, équipements lourds. Plus tard, ça a été l'électronique et les voitures, a partir des années 80. 

L'Etat a favorisé la création de puissants groupes industriels, appelés Chaebols, - tels que Samsung, LG, and Hyundai - dirigés par des familles. Selon certaines estimations, 19 familles chaebol ont réalisé 60 pourcent de la croissance de l'économie de la Corée du Sud durant les 3 premières décennies.

Durant toute cette période il y a eu recours aux subventions, aux exemptions de droits de douanes, aux facilités de crédit. L'épargne a été encouragée, alors qu'un investissement important a été réalisé dans le capital humain et les infrastructures.

Enfin, les politiques ont été mises à jour en fonction du contexte.

Ceci étant, je pense que ces politiques n'auraient pas donné des résultats aussi éclatants s'il n'y avait pas eu une conjonction de plusieurs facteurs historiques et sociologiques. Rapidement, Il faut souligner - et cela me semble primordial - que c'est l'Etat, avec une attitude volontariste, qui a été responsable des priorités et des grandes interventions. Par ailleurs, La Corée a existé en tant qu'Etat pendant des siècles. Enfin - et ce n'est pas la moindre des choses - les dirigeants étaient animés d'une forte volonté d'autonomie.

Benyounès Saidi


(1) Proverbe arabe : "اذا عرف السبب، بطل العجب"

Littéralement : "Lorsqu'on connaît les causes, cela met fin aux explications surnaturelles"


 



Vendredi 15 Octobre 2021

Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.