L'ODJ Média



Industrie pharmaceutique : une création de 16.000 emplois !


le Jeudi 9 Mars 2023

Le contrat-programme 2022-2027 présenté par le ministre de l'industrie et du commerce, se trouverait générateur de bénéfice



Le ministre de l'Industrie et du commerce Ryad Mezzour, a fait la promotion de l'industrie pharmaceutique, cette semaine devant la commission des secteurs productifs à la chambre des représentants, en présentant le contrat programme 2022-2027 signé entre l'Etat et les acteurs du secteur.

Parmi ces derniers, figurent la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l'association marocaine des médicaments génériques (AMMG) et la fédération marocaine de l'industrie et l'innovation pharmaceutiques (FMIIP). 

Ce contrat-programme permet ainsi, d'après le ministre, l'ouverture de plusieurs opportunités des banques de projets, tout en ajoutant que celles-ci couvrent sept thématiques, à savoir, l'eau, les médicaments, les dispositifs médicaux, les intrants alimentaires, la valorisation industrielle des ressources agricoles, les emballages et équipements ainsi que les machines. 

L'ouverture sur ces nouvelles opportunités, aurait la possibilité de permettre au Maroc de capitaliser sur ses acquis pendant la pandémie, et à offrir aux opérateurs industriels l'occasion d'aller plus loin et d'investir en innovation.  

Une industrie créatrice d'emploi

Précédemment, M.Mezzour avait signé 40 protocoles d'accord pour plusieurs industries, et conventions industrielles avec différents opérateurs industriels, avec un montant d'investissement global de 2,5 MMDH, permettant la création de plus de 6500 emplois directs. 

Ce qui nous laisse estimer que le développement de l'industrie pharmaceutique aura une réaction positive. Non seulement une ouverture sur plusieurs opportunités, mais aussi une création d'emplois, qui peut s'étendre jusqu'à près de 16.000 emplois directs. 

Cette création d'emplois s'accompagne avec une valeur ajoutée de 6 milliards de dirhams, ainsi qu'un chiffre d'affaires estimé à 15 milliards de dirhams. 

Le produit national avant tout

Ces efforts se traduisent par un but précis : "l'encouragement local dans le domaine de la fourniture des dispositifs et appareils médicaux."

Néanmoins, pour atteindre ce but, la mise en place d'une stratégie rendant ces produits compétitifs est cruciale. De là, une réduction des coûts de productions aiderait à l'amélioration et le renforcement de la capacité compétitive du secteur. 

Encore, cela pourrait résulter dans des économies annuelles de 7,5 MMDH, la même valeur des importations des produits pharmaceutiques. 





Jeudi 9 Mars 2023

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mai 2024 - 12:00 La CTM se lance dans le Transport Maritime

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages