lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Instagram et Snapchat accusés d'avoir provoqué le suicide d'une fillette de 11 ans


Une mère de famille du Connecticut (Etats-Unis) rapporte que sa fille s’est suicidée après avoir lutté contre "les effets néfastes des réseaux sociaux".



Elle était devenue accro aux réseaux sociaux

Une mère américaine a déposé plainte contre Snapchat et Instagram qu’elle accuse d’avoir provoqué le suicide de sa fille de 11 ans.

Dans sa plainte, Tammy Rodriguez a expliqué que sa fille, Selena, était devenue accro aux réseaux sociaux, au point de se donner la mort en juillet 2021.

Lors du procès, qui s’est déroulé le 21 janvier dernier, Snapchat et Instagram ont été accusés par la maman de Selena de partager des " produits de médias sociaux dangereux et défectueux ", a relaté CBS News.

Un cas grave

La maman explique avoir envoyé sa fille suivre une thérapie suite à laquelle le médecin a déclaré " n’avoir jamais vu de patient aussi sévèrement accro aux réseaux sociaux ".

Les symptômes se seraient aggravés avec la pandémie de coronavirus. La jeune fille aurait perdu le sommeil, commencé à se mutiler et a même déclenché un trouble de l’alimentation.

Ce n’est pas la première accusation

Face à cette accusation, l'application Snapchat s'est dite "dévastée d'apprendre le décès de Selena". De son côté, Meta (ex groupe Facebook et maison mère d'Instagram), n'a pas accordé de commentaire à la presse.

Rappelons que Snapchat et Meta sont aussi accusés d'être responsables de nombreux problèmes de santé mentale d'un adolescent de 15 ans.

L'odj avec Welovebuzz
Vendredi 28 Janvier 2022


Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle | Breves Astuce et insolite



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse