J'en ai marre




Écouter le podcast en entier :


Par Montacir Bensaid

J'en ai marre mais alors vraiment marre, mais avant d'aller plus loin, je déclare : 

Que j'adore les femmes.
Que je suis pour l'égalité absolue hommes, femmes.
Que je suis contre toutes les formes de harcèlement contre les femmes.
Que mon amour pour l'épouse, la mère, la sœur, la fille...est incommensurable.
Ouf! J'espère que je n'ai rien oublié.

Bon je me lance :

Alors ces féministes agressives, sur le qui -vive, qui surveillent le moindre frémissement de nos cils, le moindre
mot qu'on écrit, qui interprètent tout et rien, qui voient dans notre maladresse éventuelle ou parfois notre lourdeur
ou notre bêtise, des attaques inacceptables contre la gente féminine ,commencent à me courir sur le haricot. 

J'en ai marrrrrre !

Une meute de femmes qui veulent en découdre avec les hommes, nous passent au scanner pour détecter notre
attitude anti- féminine.
D'abord, je ne travaille pratiquement qu'avec des femmes et les remercie chaque jour pour leur engagement, leur
sérieux et leur fidélité .
Elles sont jeunes et bien dans leur peau, j'invite celles qui en doutent à les approcher.
Aujourd'hui, en parlant de la grossesse et du divin, j'ai parlé du concepteur et du conçu.
Mamma mia !
La cata !

Comment vous mettez ça au masculin, c'est typique des hommes, surtout dans notre société...
Je parlais au sens large, mais je ne savais pas que les gardiennes du temple étaient aux aguets.

J'en ai marre!

Plus envie de faire des compliments.
Plus envie de conquêtes.
Plus envie de mariage.
Je ne m'adresserai aux femmes inconnues qu'avec une caméra sur la poitrine comme Los flicos, pour pouvoir
garder un enregistrement pour monsieur le juge, on ne sait jamais de quoi je peux être accusé.

J'en ai marre mais vraiment marre

Imaginez, les féministes défendent une emôtiocone qui vient d'apparaître avec un homme enceinte.
On va où comme ça ? C'est fou!
Ma seule consolation est de poids, c'est que mes étudiantes, mes collègues mes amies ne font pas parties de ce lot de connasses.
Vive les femmes, les vraies, celles qui sont nos égales, nos complices, nos coups de coeur.
Le reste...Je préfère me taire, je ne parlerai qu'en présence de mon avocate.

Ps: mon coup de gueule n'est que l'écho des "il y en a marre" des femmes et des hommes qui veulent vivre en paix et en bonne entente. N'y voyez rien de perso.
Par Montacir Bensaid 



Jeudi 3 Février 2022


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2022 - 09:29 De l'inflation importée à l'inflation incivique

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.