Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
search





L'Association marocaine pour l'intégration des migrants en Espagne dénonce la montée de l'islamophobie


Dans le cadre de ses activités annuelles, l'Association Marocaine pour l'Intégration des Migrants a organisé la 3e édition de sa conférence sur la lutte contre l’islamophobie, un fléau en recrudescence et qui entrave l’intégration des Marocains résidents en Espagne.
L'Association Marocaine pour l'Intégration des Migrants a cumulé une grande expérience sur le terrain en matière d’islamophobie, à travers tout un processus d’actions, entre surveillance, collecte de données et suivi scientifique des cas dévoilés d'islamophobie et de scepticisme. Des mesures qui constituent une étape primordiale dans le cadre de la lutte contre ce phénomène de manière coordonnée, et d’alerte sur ses dangers pour la société. Surtout, à travers la reproduction du discours social alternatif, fondé sur les préjugés et la stigmatisation, en lien avec la polarisation sociale. D’où l’importance de conjuguer les efforts, en coordination avec différentes parties, pour un dialogue social constructif, condamnant cette forme de discrimination.
Des séances de sensibilisation, de conscientisation et des sessions de formation sur le thème de l'islamophobie, ont été aussi programmées, au profit des fonctionnaires des administrations publiques ainsi qu’aux élèves des établissements d'enseignement, dans plus de 20 villes et villages de la région d’Andalousie, de Catalogne et de Madrid, en partenariat avec le Ministère de l’inclusion, de la sécurité sociale et des migrations espagnol.



l__association_marocaine_pour_l__integration.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (3.73 Mo)

Selon le dernier rapport européen sur l'islamophobie, le monde a été témoin, ces dernières  années, des conséquences de la propagation de l’idéologie de l’« alternative » et autres théories du complot, émis par le droit extrémiste. Et qui considère les musulmans résidents dans les pays d’Europe comme une menace pour eux, et comme des conquérants, ce qui pousse à la panique.

D’ailleurs, de nombreux jeunes adoptent cette approche, d’où le développement de l’esprit de haine contre  l'islam et les musulmans, pouvant arriver jusqu’aux actes de violence et d’attaques individuelles ou communautaires contre les musulmans.

Il faut noter que le Conseil de l'Europe, à travers la Commission européenne, a déjà souligné la minimisation et la sous-estimation de l’importance et du danger de certains groupes organisés.

Sur le plan médiatique, près de 50% des informations liées à l'islam et aux musulmans en Espagne sont imprégnées d’un certain type d'islamophobie, dans le discours, dans le contenu  ou à travers des insinuations, qu’elles soient intentionnelles ou pas, ou via des idées préconçues basées sur l’héritage communautaire antimusulman.

Il faut aussi noter que grâce à la pression exercée pour l’abolition de toutes les formes de discrimination, et l’alerte de l’opinion publique sur les éléments cachés dans le discours, attribués à  
l'islamophobie, il y a quelque peu une baisse « des grands titres d’’informations  anti-islam » au niveau de quelques journaux et chaînes espagnoles.

C'est pour cela que l'Association Marocaine en Espagne estime qu’il  est nécessaire de créer une « conscience sociale »,  une sorte d'interaction et de pression incessante, entre différents intervenants, afin de mettre fin, petit à petit, à ce phénomène.

Seulement, malgré que le tribunal européen des droits de l’homme ait officiellement mis en place des normes spécifiques ciblées ainsi que des stratégies, afin de mettre fin au discours de haine, il n’y a aucun progrès dans ce cadre. Le problème a été accentué via les réseaux sociaux et internet.

Pour ces trois jours de conférence de l’association, le sujet est abordé selon cinq angles : sciences de l’éducation, droit, communication et médias, approche genre ainsi que le domaine de l’intervention sociale.  

Les différentes sessions analysent la réalité de l'islamophobie du point de vue sociale, académique, et dans le code pénal espagnol.
 






Journaliste professionnelle. 30 ans d'expérience à L'Opinion. Actuellement journaliste à Radio Web... En savoir plus sur cet auteur
Samedi 27 Novembre 2021

L'ODJ Room | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vu pour vous Web Vidéo | Digital & Tech | Juke-Box | Magazine | Small Business | Mon toit



Magazine créé avec Madmagz.




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html












L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

Voir aussi nos Packs - Partenariat - Annuel - L'ODJ

Le Bouquet L'ODJ (Radio Web, Portail et Application mobile) n'est pas un canal d'actualités ou d'informations en continu, mais un triptyque multimédia et multi-canal, du Groupe de presse Arrissala, pour faire revivre l’esprit de l’Opinion Des Jeunes.
 

À travers des articles, des podcasts, des vidéos, des émissions & du direct (web radio), nos couvertures médiatiques ciblent des thématiques qui intéressent la jeunesse marocaine (Bien être, Culture, Environnement, Digital, Economie, Politique, Lifestyle,  .....), sans pour autant, être dans l'information éphémère ni soumis à la dictature de l'actualité immédiate.



Partager ce site