Menu

L’ONU s'inquiète de l’utilisation des technologies de reconnaissance faciale


La reconnaissance faciale est dans le viseur de l'Organisation des Nations unies. Michelle Bachelet, haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, voudrait interdire les applications d'IA qui ne respectent pas le droit international des droits de l'Homme.




Selon l'Organisation des Nations unies, l'utilisation des technologies d'intelligence artificielle, notamment les systèmes de reconnaissance faciale dans les espaces publics, représentent un risque très sérieux pour les droits de l'homme.

Pour cette raison, l'ONU appelle à un moratoire sur l'utilisation de l'intelligence artificielle. 

En fait, l'ONU s'inquièterait des proportions que peuvent prendre les technologies de reconnaissance faciale dans certains pays. Selon Michelle Bachelet « leur utilisation peut avoir des effets négatifs, voire catastrophiques, si elles sont utilisées sans tenir suffisamment compte de la manière dont elles affectent les droits des personnes ».
 

Source : siecledigital.fr/

Lundi 20 Septembre 2021


Informatiste spécialisée, plus de 20 d'expérience dans les domaines de la veille, du traitement et... En savoir plus sur cet auteur



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG