L'ODJ Média



L'économie marocaine au premier trimestre 2024


Rédigé par La Rédaction le Mardi 30 Avril 2024

Au premier trimestre 2024, l'économie marocaine a progressé de 2,9% en glissement annuel, bien que le secteur agricole ait enregistré un déclin. Cette croissance a été principalement portée par une forte activité dans les secteurs secondaires et tertiaires. Toutefois, les activités agricoles ont continué de subir une régression, impactant ainsi légèrement la croissance globale. L'économie mondiale a montré une disparité de croissance, avec une performance particulièrement dynamique en Asie du Sud et au Moyen-Orient, tandis que les zones euro et américaine ont connu une croissance modérée.



Dynamique sectorielle :

    Le secteur agricole a vu sa valeur ajoutée diminuer de 3,9%.
    Les industries extractives ont affiché une forte hausse, soutenue par la demande en phosphates.
    Le secteur de la construction a bénéficié d'importants projets d'infrastructure.
    L'industrie manufacturière a continué sa reprise, particulièrement dans les secteurs de la chimie et du transport.
    Le tourisme a maintenu une croissance robuste grâce à une augmentation des arrivées de touristes, en particulier d'Allemagne et du Royaume-Uni.

Économie internationale et échanges :

L'activité économique mondiale a été diverse, avec un ralentissement notable aux États-Unis et une croissance faible dans la zone euro.
Les échanges extérieurs du Maroc ont affiché un déficit réduit grâce à une augmentation des exportations, notamment dans les secteurs de l'automobile et de l’aéronautique.

Inflation et consommation :

L'inflation a continué de ralentir, atteignant son niveau le plus bas depuis le deuxième trimestre 2021, principalement due à la baisse des prix des produits alimentaires.
La demande intérieure a été robuste, avec une consommation des ménages améliorée et un investissement dynamique, particulièrement dans le secteur de la construction.

Perspectives :

La croissance devrait se maintenir au deuxième trimestre 2024, avec une projection de 2,7%, soutenue par la non-agriculture.
Les défis restent, notamment avec la persistance de la baisse de l'activité agricole et les ajustements dans le secteur du logement.

Ce rapport détaillé montre une économie marocaine en transformation, naviguant entre défis internes et dynamiques externes. Les décideurs sont invités à continuer à surveiller ces tendances pour adapter les politiques économiques en conséquence.






Mardi 30 Avril 2024

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mai 2024 - 12:00 La CTM se lance dans le Transport Maritime

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages