L’exportation de l’huile d’argan soumise à licence




 
Le Maroc, premier producteur mondial de l’huile d’argan, prend une importante décision sur son «or liquide , considéré comme l’une des huiles les plus rares au monde et les plus convoitées.

Aussi, à partir du 1er juillet 2022, l’exportation de l’huile d’argan torréfiée et non torréfiée, en récipient contenant plus de 5 litres, est soumise à une licence d’exportation,

Concrètement, pour bénéficier de cette licence, les exportateurs d’huile d’argan devront déposer leurs demandes sur la plateforme PortNet accompagnées d’une copie de la facture pro-forma.
L’objectif de cette mesure est de contrôler les quantités exportées et de maintenir les emplois des personnes travaillant dans la filière au Maroc, a justifié le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, lors d’un point presse. Car, pour le gouvernement, la filière locale ne profite pas toujours de ces exportations.
Une annonce qui s’inscrit dans un contexte de flambée des matières premières au niveau international, en raison notamment de la crise en Ukraine. Face à cette situation exceptionnelles, plusieurs pays prennent des mesures pour réguler leurs exportations
 
Source: Le 360

Source : https://consonews.ma/37121.html...





Lundi 11 Avril 2022

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Novembre 2022 - 21:49 Des créances en souffrance en nette progression

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



<

Magazine créé avec Madmagz.