Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





L’hypnose, un outil efficace contre les céphalées


Quoi de neuf dans le traitement de ces maux de têtes récurrents que sont les céphalées? Un Pain Talk marocain a été consacré à cette douleur qui empoisonne le vie de millions de personnes. Cycle ultradien et hypnose au centre des travaux scientifiques de ce premier Pain Talk dont les principales conclusions ont été rapportés dans le numéro 142 ( Avril 2021) de la revue Marocaine d’information médicale « DOCTINEWS ».



Par Dr Anwar CHERKAOUI

l_hypnose,_un_outil_efficace_contre_les_cephalees.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (3.11 Mo)

La première (1ère ) rencontre des « Pain Talk » 2021 a été tenu récemment récemment au Maroc sous la thématique « Céphalée et stress. Elle a été animée par Dr Rachida HSSAIDI, professeur en anesthésie réanimation et prise en charge de la douleur.

Il est à préciser que les Pain Talk consistent en un programme de formation continue traitant de la douleur sous ses différents aspects.

Ainsi, Pr Rachida HSSAIDI a présenté le stress comme étant une réaction physiologique nécessaire ( stress positif).

Mais, il peut devenir difficile à gérer lorsqu’il y’a un déséquilibre entre les ressources d’une personne et les difficultés qui se dressent face à elle. Il est alors appelé « stress négatif ».

La surcharge de travail, le contexte social, les maladies chroniques…..sont autant de facteurs générant le stress.

Le stress peut alors favoriser l’apparition de troubles psychosomatiques ( céphalées, douleurs lombaires, troubles du colon….) dus essentiellement à un mauvais contrôle des sécrétions hormonales ( cortisol, adrénaline……).

Il y’a les céphalées de tension qui sont provoquées par un dérèglement du rythme physiologique, favorisé par une situation de stress, ce qui l’oppose à la migraine qui est, quant à elle, la conséquence d’une situation stressante.

On peut distinguer entre les céphalées primaires ( le plus souvent chez le sujet jeune) et les céphalées secondaires. Et la seule façon de faire la distinction est entre les mains d’un médecin spécialiste. Ce dernier veille lors de la première consultation à mener un excellent interrogatoire : l’âge du patient, son environnement socio-économique et psychologique, ses antécédents, les caractéristiques de la céphalée, son mode d’utilisation ou encore les signes accompagnateurs ( nausées, vomissements, sensibilité à la lumière……)

Par ailleurs, il faut savoir que la vie des êtres humains est rythmée par des cycles ( saisons, jour et nuit…).

Dans ce sens, Pr Rachida HSSAIDI, a parlé du cycle ultradien qui se répète toutes les deux heures et où le cerveau entre dans un état modifié qui lui permet de se ré-harmoniser. En cas de non repos toutes les deux heures, des céphalées peuvent apparaître.

Pour la prise en charge thérapeutique, Pr Rachida HSSAIDI, a aussi évoqué le rôle de l’hypnose dans la régulation du stress. Cette forme de thérapie étant un outil qui permet de mobiliser les ressources du patient et d’agir sur son équilibre interne.

L’hypnose agit donc efficacement sur le stress en instaurant des changements physiologiques par état de relaxation, une diminution de la sécrétion du cortisol (corticoïdes physiologiques) et une amélioration du sommeil 

Par Dr Anwar CHERKAOUI


Lu 238 fois
Dimanche 21 Novembre 2021




La rédaction

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 11:01 Peau sèche : que faire pour rester hydraté ?






Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html


Magazine créé avec Madmagz.










L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

Voir aussi nos Packs - Partenariat - Annuel - L'ODJ




Partager ce site