L'ODJ Média




L’intelligence artificielle et la fin des secrets défenses




Écouter le podcast de cet article :


Par Aziza Benkirane

L’intelligence artificielle et la fin des secrets défenses
Les fuites massives contrôlées, ou piratées, de documents top secrets américains, contaminés ou pas, authentiques ou/et inventés, nous montrent l’ampleur et le niveau d’espionnage, en temps réel, des services secrets américains. Il est probable que ce soit également le cas en grande Bretagne, en Allemagne, en France, et peut-être même en Russie … etc. Rien à voir avec le fantasme Pegasus.

Or la stratégie nouvelle des armées occidentales, depuis quelques années, est de confier à l’intelligence artificielle, et ses algorithmes, la multitude de données collectées, qu’un opérateur humain mettrait des centaines d’années à traiter. Le but est l’aide à la décision, à la planification, et surtout l’anticipation rapide des conflits, guerres, et manœuvres de guerres.

Mais l’IA, qui s’est démocratisée récemment, ne connait pas de frontières, le Machine Learning est capable – dès lors qu’il a appris à communiquer – de le faire au-delà des accès contrôlés, sans citer ses sources. Il n’est pas étonnant que lorsque les fuites ont commencé à se propager, des voies se sont élevées pour demander de faire une pause de 6 mois dans le développement de l’IA et sa diffusion. Le temps de trouver une parade.
 

A première vue, le Maroc n’a pas à se plaindre de ces fuites, puisqu’elles confirment – s’il en était besoin – non seulement la marocanité du Sahara occidental, mais aussi celle du Sahara oriental.  

Cependant, ce pouvoir d’anticipation des services secrets américains, a quelque chose d’inquiétant. Quand on sait qu’ils ont annoncé plusieurs mois à l’avance l’agression russe qui se préparait contre l’Ukraine, qu’ils annoncent l’invasion de Taiwan en 2027, on se demande pourquoi aujourd’hui les USA consentent au Maroc un armement stratégique sophistiqué, de très haute précision, d’une efficacité redoutable, comme par exemple des Himars à longue portée, et des bombes téléguidées à IR.

Enfin pourquoi ces visites au Maroc de hauts responsables FBI, CIA, directeur des Armées … Que savent-ils des intentions folles de la junte militaire algérienne ou algéro-françaises ?

 Le rôle sordide de la France, qui a annexé nos terres à l’Algérie, au temps du machiavélique Général De Gaulle, avait pour but de punir feu Mohamed V pour ses protestations contre les essais nucléaires, chimiques et biologiques français au Sahara. Mais aussi couper le Maroc de sa frontière et de son influence sur le Mali !, et placer la Mauritanie à la merci de l’Algérie. De nos jours,  la France persiste et signe, croyant pouvoir ainsi préserver ses intérêts économiques au Maghreb, et en Afrique.

Il a fallu une planification de conflits à long terme, année après année de manipulations médiatiques acharnées, pour réussir à attiser la haine des algériens contre les marocains, deux peuples on ne peut plus semblables. Tous les coups sont permis encore de nos jours :  média-mensonges, et destruction de symboles et icones, y compris sportifs.

Cependant, depuis 1960, « diviser et régner » n’est plus seulement un adage, dont a abusé la France en Indochine, au Biafra, et à présent au Maghreb,  c’est une technique informatique de conception d’algorithmes, qui a peut-être trahi les secrets défenses américaines.

A moins que les USA aient voulu faire savoir à quel point ils voient tout et entendent tout.

Aux dernières nouvelles, à l’origine de ces fuites massives de documents classés NOFOR, serait un jeune gamer, fan d’armes, surnom OG (original Gangster), de son vrai nom Jack Douglas Teixeira, technicien informatique, coursier dans une base de l’armée de l’air américaine. Il aurait partagé ces documents sur Discord, depuis plus de 3 ans. Alors même qu’il était dépouillé de tout portable, d’éventuels stylos et papiers, avant d’accéder à son travail.  Un jeu-réalité, en pleine guerre, avec de part et d’autre, des bombes nucléaires.   

 

Rédigé par Aziza Benkirane 



Jeudi 13 Avril 2023

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor | Chronique : À charge et à décharge



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 



















Revue de presse