Menu

LES CONS




Ah les cons bien de chez nous, made in Morocco.
 
Ils sont sur le point de quitter une place de stationnement et ,en cons qu'ils sont, quand ils voient qu'il y a un véhicule qui attend que la place se libère, ils se mettent à pianoter sur leurs téléphones, à fouiller dans leur sac, à régler leur siège à attacher et détacher leur ceinture de sécurité...
 
Ah les cons!
 
Ils portent leur bavette sous le menton , accrochée à une oreille, ou autour de leur coude...
 
Ah les cons!
 
Ils parlent au téléphone à voix haute sur les terrasses de café, on sait tout de leurs villas, de leur chauffeur, de leur femme voire de leurs maitresses et de leurs hémorroïdes...
 
Ah les cons!
 
Ils klaxonnent au passage du feu rouge au vert, au millième de seconde, pressés qu'ils sont d'aller rejoindre les autres cons qui les attendent dans leur cercle de cons.
 
Ah les cons!
 
Ils exigent la distanciation dans leurs bureaux, administrations, cliniques...et se collent à vous dans les supermarchés, chez le marchand de légume, dans les transports en commun...
 
Ah les cons!
 
Ils ont des remèdes de grand-mère pour soigner la Covid et le cancer, dissertent sur ce qui est licite et illicite, savent tout sur le minutage de chaque journée de toute la vie de notre prophète (PSL), sont médecins, architectes, juristes...

Naturellement , sans avoir fait d'études. Ils ont tout simplement le don.
 
Ah les cons!
 
Ils bavent, louchent et vibrent quand une personne de sexe féminin passe devant eux, qu'elle soit adolescente, jeune, moins jeune, âgée, enceinte, voilée, pas voilée, accompagnée de ses enfants...
 
Ah les cons!
 
Ouf! Ça fait du bien!
 
Le liste n'est pas exhaustive, mais ça soulage!
 
El Montacir Bensaid.



La rédaction


Rédigé par La rédaction le Jeudi 25 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Avril 2021 - 08:00 Ramadan 1 : Du fondement du jeûne



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté