Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








La face (mal) cachée du journal le monde




A lire ou à écouter en podcast :

La face (mal) cachée du journal le monde
la_face__mal__cachEe_du_journal_le_monde.mp3 mp3  (3.31 Mo)

Depuis que Le Monde (le quotidien français) est Le Monde, c’est-à-dire depuis que j’avais 25 ans et lui 34, je ne me souviens pas y avoir lu un propos un tant soit peu amène sur le Maroc. Si une fois, et encore. Quand il avait fait sienne la formule « l’exception marocaine » dans le foulée des réformes annoncées par le Roi Mohammed VI le 9 mars 2011. 
 

L’hostilité au Maroc, outrecuidante, hautaine et nombriliste, s’est particulièrement et constamment manifestée dans le traitement du dossier du Sahara. Dès les débuts et depuis Alger, le correspondant, Paul Balta, du vénérable, c’est du moins ainsi qu’il se conçoit, quotidien parisien s’est fait le relais discipliné et zélé des thèses algériennes. Une position qui a peu varié, même si par ailleurs le monde, le vrai, a connu plus d’une révolution. Dans tous les sens du mot.
 

Dès lors il n’était pas étonnant que pris de court par la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur son Sahara, il ait donné libre court à des plumes, qu’on s’interdira par pudeur de qualifier, pour nous rappeler que l’Assemblée Générale de l’ONU avait évoqué en 1979 du siècle dernier la récupération du Sahara par le Maroc « d’occupation » sans rien dire de la composition de cette Assemblée où sévissait, par la loi de la quantité, le camp socialiste, disqualifié par l’Histoire et surtout par son incurie. Une tribune qui a permis à deux auteurs assortis de leurs titres académiques de faire l’impasse sans vergogne à la fois sur l’Histoire et sur toutes les résolutions adoptées depuis par le Conseil de Sécurité. 
 

Interpelé par cette démarche biaisée, Mustapha Sehimi, professeur de droit et politologue, a pris sur lui de répondre pour rétablir les faits, les vrais (LE MONDE. FR ET LE MAROC, LE PARTI PRIS COMME… CENSURE.)   Tout en étant convaincu que le quotidien français, fidèle à ses mauvaises habitudes, n’y donnera aucune suite. Mais sait-on jamais. Malheureusement ce sait-on jamais ne s’est pas produit. 
 

Pourtant que de choses ont changé dans ce journal. De Le Monde de Hubert Beuve-Méry à aujourd’hui que de capitaux ont coulé dans ses caisses. Né de la volonté gaullienne du Général de donner à la France un journal de référence, situé au centre-gauche teinté d’une obédience chrétienne, il s’est, au fil des conjonctures et des besoins, Mitterrandisé, trotskisé, capitalistisé, Balladurisé, Jospinisé, Ségolènisé, Macronisé avec peu de bonheur pour la plupart des candidats à l’Elysée qu’il a soutenus. Mais toutes ces mutations n’ont pas eu raison de tous ses atavismes. Dont le Maroc. 
 

On ne va pas faire ici le procès de Le Monde. Ceux qui sont tentés par une navigation dans les tréfonds et les bas-fonds de ce journal, pourront se rattraper avec la lecture de « La face cachée du Monde – Du contre-pouvoir aux abus de pouvoir » de Pierre Péan et Philippe Cohen. Plus de 600 pages de détails sur une épopée pas toujours glorieuse. Mais on se fera plaisir avec Pierre Bergé, un homme de gauche et d’affaires qui a investi dans le journal. Il a considéré en se retirant « que contrairement… à ce qu’ils prétendent, les journalistes du Monde ne sont pas libres mais prisonniers de leurs idéologies, de leurs règlements de compte, et de leur mauvaise foi.»  


Publié par Naim Kamal sur https://quid.ma




Vendredi 15 Janvier 2021


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2022 - 13:17 Les colleuses

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.