La révolution douce des médias de l’Istiqlal




la_revolution_douce_des_medias1633355398.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (1.11 Mo)

L’opinion, quotidien Marocain est et restera une école de journalisme au Maroc. C’est le journal francophone d’un des plus prestigieux partis politiques du Maroc, l’Istiqlal.  Des plumes de Khalid Jamaï (politique), Khalil Raiss (culture), Naim Kamal (polémiste politique) et Najib Salim ( sport), sans oublier Mounir Rahmouni et Noureddine Benmansour ont laissé de belles traces indélébiles.

Des photographes comme Abdelmajid Achaari ou Lachgar et des caricaturistes ( Filali), ont marqué la presse écrite marocaine.

Comme tous les journaux papiers, ce quotidien a failli disparaître. Journaux électroniques oblige. Jadis, il se vendait en des milliers d’exemplaires puis il a dégringolé à quelques unités vendues par kiosque. Si on pouvait faire une similitude, il était à l’image de son parti qui avait  perdu de son identité.

Celle-ci reprise en mains, il fallait que ses organes de presse renaissent de leurs cendres. Une nouvelle équipe rédactionnelle, jeune voir très jeune apparaît.

Faites un saut à la rédaction de l’opinion, vous allez être surpris par la moyenne d’âge, De jeunes filles et garçons  entre 25 et 30 ans, sourires aux lèvres, vous lancent un regard, tout en gardant la main sur le clavier.

Les ventes de l’opinion commencent  à bouger.

L’acte de naissance de la révolution douce des médias de l’Istiqlal, c’est  le positionnement architectural. Les nouveaux locaux de l’opinion, d’Al Alam et d’Arrissala, sont dorénavant plus près de la population, en plein centre-ville.

Vous tracez un triangle entre la wilaya de Rabat, le Théâtre Mohammed V et le prestigieux Hôtel Hassan et vous tombez pil poil sur les nouveaux locaux des médias de l’Istiqlal. Comble de l’ironie d’un organe de presse, en face des locaux d’un centre de police chargé des CIN.

Autre nouveauté managériale, mettre à la tête de ces médias, un homme d’affaires aguerri Ssi Hassan Sentissi. Cette approche a été déjà adoptée par des hommes politiques et qui est entrain de donner ses fruits, Tel Aziz Akhannouch et ses médias aussi diversifiés les uns des autres.

Mais la véritable transformation, c’est la mue digitale de l’opinion, dont le chef de fil est www,lodj.ma.

Un homme, expert en informatique, avec une longue carrière dans l’administration et un background politique à cheval entre la tradition et la modernité, arrive à convaincre la direction d’assurer une véritable entrée des médias de l’Istiqlal dans le 21eme siècle.

Le Sieur Adnane, fin gourmet, s’avère être un fin stratège et un véritable meneur d’hommes et de femmes. Pour une question d'incompatibilité d’humeur, il hérite, n’ayant pas peur des mots, de journalistes chevronnés mais qualifiés par certains de blasés.

Cependant, c’est grâce à eux et avec eux, que l’istiqlal est entrain de réaliser la révolution digitale de ses médias. Les Hafid FASSI FIHRI , Naji et Batije, Mouline , Chkirate  et Bouteina, en personnes intelligentes, saisissent au vol l’opportunité qui leur a été offerte pour montrer, s’il en est besoin, leur professionnalisme et leur capacité d’adaptation. Bravo et merci les vieux. Madame, tu n’es pas concernée.

Ces messieurs dames de la presse écrite sont aujourd’hui, concepteurs de Magazine numérique d’une qualité indéniable, sont présentateurs d’émissions TV politique, économique, culturelle, sanitaire et bientôt environnementale. Servi par un chef d’orchestre-réalisateur plein de qualités humaines et techniques

La photo dans le nouveau concept de lodj reprend sa place légitime de genre journalistique.

La Radio numérique de lodj est en phase de restructuration et de remaniement.

La caricature haut en couleur, avec la souris-plume de Mouline, creuse son sillon et dessine ses lettres de noblesse digitale.

Lodj dans sa forme actuelle est un véritable exemple du brassage entre deux générations de journalistes, les anciens et les nouveaux.
 
Le Sieur Adnane, connaissant les rouages d’un parti politique, qui essaie de s’extirper de l’image d’un parti conservateur dont il est taxé et qu’il revendique parfois, quand il s’agit de défendre certains valeurs, a opté pour la politique de « la fonction crée l’organe » ou peu de paroles et place aux faits et aux réalisations. 
 
Mesdames et messieurs, les décideurs de l’Istiqlal, vous avez un mandat électoral à honorer et un autre à gagner dans cinq ans.
 
Un outil indéniable, et qui a fait ses preuves dans toutes les démocraties du monde, avoir une communication non pas bonne mais excellente.

Et cela passe par un appareil médiatique très très performant. La machine est lancée, mais il reste beaucoup à améliorer.
 
Il est évident que dans ce maillage médiatique, l’organe de la presse arabophone Al Alam, doit se moderniser afin de s’adapter aux exigences de l’ère digitale.
 
L’objectif est de créer autour de la galaxie lodj tout un monde médiatique moderne
 
Dr Anwar CHERKAOUI 



Dimanche 3 Octobre 2021

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.