L'ODJ Média




La tradition du comique involontaire n’est pas nouvelle dans la gouvernance algérienne.

Tebboune, comique involontaire !




Écouter le podcast de cet article :


Par Par Mustapha Tossa

Une des plus récentes et des plus célèbres incarnations fut l’ancien premier ministre Abdelmalek Sellal, actuellement en prison. Durant son mandat, il enchanta les réseaux sociaux par ses bourdes et ses maladresses. Avec le président Abdelamjid Tebboune, le comique involontaire est porté à un niveau professionnel rarement atteint. Jusqu’à devenir une marque de fabrique, un label reconnaissable du style Tebboune dans sa communication politique. Avec Tebboune, le comique devient régulier et prévisible.

A chaque intervention télévisée, ou à chaque intervention tout courte, le président Tebboune provoque un éclat de rire général avec ses affirmations grotesques et ses certitudes approximatives, voire mensongères. Abdelamjid Tebboune parle aux Algériens et au monde comme s’il n’y avait aucune possibilité de vérification de la chose dite. Il suit la sacro-sainte règle : plus c’est gros, plus ça passe.

Abdelmajid Tebboune avait provoqué un sarcasme mondial en traitant Vladimir Poutine d’ami de l’humanité. Dans sa stratégie de courtisan international, il cherchait à impressionner le président russe Vladimir Poutine et à manifester l’épaisseur de l’admiration qu’il lui voue. Forcer le trait a fini par produire une hilarité générale et à faire passer Tebboune pour un héros de cette comédie qui caractérise les relations entre Alger et Moscou.

Récemment, évoquant les capacités algériennes de dessalement de l’eau, Tebboune lance des chiffres qui affolent la toile au point de devenir une mascotte rigolote des réseaux sociaux. Il l’a déjà été au moment où il avait affirmé que l’Algérie disposait du meilleur système de santé pendant la pandémie du Covid, vite démenti par sa décision personnelle ainsi que de son élite militaire d’aller se faire soigner à l’étranger chaque fois que le besoin se fait sentir. Il est définitivement entré dans le top des trends des plus comiques quand il affirme sans rire que l’Algérie est devenue une puissance efficace, alors que les nombreux échecs économiques et diplomatiques isolent le pays. Comme en témoigne de manière visuel la rareté de produits de première consommation.

Sa sortie risible sur les lentilles et les haricots blancs et le complot ourdi contre les Algériens pour les en priver, l’a installé définitivement dans le podium des chefs d’œuvre du comique involontaire. Outre que la commercialisation de ces produits sont le monopole des entreprises de l’Etat, le président algérien invoque ici une culture du complot fantasmé pour masquer une réalité amère .

La force clownesque des prestations du président Tebboune est augmentée par le fait que cela intervient dans des émissions de télévision enregistrées, où la censure militaire a déjà fait son œuvre. Que le visionnage de ces interventions laisse passer des postures et de chiffres aussi fantaisistes en dit long sur la compétence et l’expertise du staff qui gouverne l’Algérie.

Pour certains, la dose comique aurait été plus importante si jamais le président algérien était en direct dans ses interventions télévisées.  Ce qu’il ne fait jamais de peur de se livrer à des dérapages incontrôlés. Un Tebboune en direct à la télévision a de fortes chances de ressembler à un spectacle de stand up digne du Jamel comedy club. Les punchlines et les grossiers mensonges risquent de fuser à volonté.

Le style Tebboune est très particuliers. Son phrasé composé d’arabe dialectal algérien, saupoudré de français produit des intonations de voix qui se suffisent à elle-même pour déclencher les sourires. Certains y voient la forme accomplie du populisme et de la démagogie d’un homme qui n’a aucun programme politique mais capable de vendre du vent à son opinion. D’autres y décèlent une incompétence politique et gestionnaire structurelle qu’on essaie de dissimuler sous le vernis de la provocation permanente.

Dans son domaine, le président Tebboune, longtemps ministre éteint et invisible pendant l’ère de Bouteflika, est devenu une star incontournable de la politique algérienne. Non pas pour incarner la performance et l’efficacité mais plutôt les délires et les excès d’un homme définitivement fâché avec les chiffres et qui s’entête à inventer une réalité algérienne devenue source de sarcasmes et de moqueries à l’échelle mondiale.

Article repris du site atlasinfo.fr avec autorisation de l'auteur 



Lundi 14 Août 2023


Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page