Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Laissez-nous vivre, aimer, rire, sortir, chanter, danser, nager !

Delta Août 21




Par El Montacir Bensaid

Le 31 juillet de chaque année de ma vie d’adulte me trouvait, invariablement soit au volant de ma voiture, soit dans un avion .Je tirais les rideaux, éteignais les lumières et vogue la galère, heureux de fermer boutique et de fuir le boulot.
 
Heureux ! J’étais heureux !
 
Gai, gai l’écolier c’est demain les vacances….
 
En cette année bis repetita du Covid 19 avec son variant Delta, le bébé se présente mal, je ne ressens aucune joie ni allégresse, couvre-feu oblige, restrictions, fermetures, distanciation, interdiction…
 
Pas de fêtes, pas de mariages, pas de soirées endiablées, pas de piscines…
 
Nous n’avons plus besoin d’être confinés, nos cerveaux le sont ainsi que nos aspirations, nos envies, nos espérances, notre optimisme…
 
Les jeunes tels des toreros agitent avec fougue et innocence leur muleta devant le taureau Delta,le défiant ouvertement, se frottant les uns aux autres, s’embrassant, s’enlaçant, avec l’insouciance de l’invincibilité de leur âge .
 
Les vieux se terrent, préservant jalousement leur petit capital santé, conscients de leur précarité, du temps qui passe, du sablier de leurs années consommées, écoulées.
 
Alors dans cette comédie humaine planétaire, nous faisons semblant de nous amuser, de ne pas avoir peur devant le nombre de cas qui se propagent, les décès, les sirènes hurlantes des ambulances, les cortèges funèbres et les déclarations alarmistes des gouvernements et de cette magnifique invention : Les Conseils Scientifiques.
 
Laissez-nous vivre, aimer, rire, sortir, chanter, danser, nager !
 
Rendez-nous notre mois d’août, pas celui-ci, non l’autre, celui d’antan, celui d’il y a pas si longtemps, celui d’il y a deux ans, celui où nous nous dorions sur les plages pendant la journée pour rentrer le soir nous doucher, nous parfumer et sortir faire la fiesta à Puerto banus ou ailleurs, pour rendre visite à nos amis, nos amours, nos familles.
 
Ce mois d’août c’est le thé sans sucre, le champagne sans les bulles, les sorties sans argent.
 
2020 et 2021 sont des années de onze mois, il faut impérativement citer après juillet, septembre, le mois d’août étant une victime collatérale, un enfant abandonné, un orphelin dont personne ne veut.
 
Alors quoi ?Je suis vacciné, j’ai mon pass sanitaire, foutez-moi la paix !
 
Ouvrez les frontières, les ports et les aéroports, les voies de navigation!
 
Laissez- moi respirer, me gazouiller dans l’herbe, gambader ,comme le disait si justement notre frère Gad.
 
El Montacir Bensaid



Samedi 7 Août 2021


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Juin 2022 - 13:01 Le "Nouveau monde"

Samedi 18 Juin 2022 - 01:13 I am her

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.