Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Lancement du Master Exécutif BIM for Building Performance & Territorial Management


Dans un monde de plus en plus urbanisé, les villes et les zones métropolitaines sont des pôles de croissance économique contribuant à près de 60 % du produit intérieur brut mondial. Depuis 2007, selon les statistiques officielles de l’ONU, plus de la moitié de la population mondiale vit dans des espaces urbains, et cette proportion devrait augmenter à 60 % d’ici 2030.



Par WELEARN

Toujours selon ces chiffres, à l’échelle du continent Africain, les villes qui connaissent le même essor, devraient observer d’ici 2050 une immense explosion démographique, enregistrant une augmentation de 950 millions d’habitants.

 

Or, si cette transition urbaine africaine est porteuse de grandes opportunités, elle pose également d’importants défis. En effet, cette transformation n’obéit à aucune orientation prospective permettant la qualification de cette mutation que connaît la construction et l’urbanisme, en vue de répondre aux besoins socio-économiques des communautés humaines en logements décents et aménagement durable. Et du fait du rythme soutenu de l’édification et de l’urbanisme non-réglementé, ces bâtiments répétitifs auront des conséquences négatives sur l’environnement spatial des quartiers, des villes et des territoires. Si la planification urbaine actuelle donne un certain degré de visibilité sur la production spatiale et territoriale, sur le plan tangible, il y a une absence d’indicateurs clés de performance pour suivre et encadrer les résultats de cette planification et leur efficience. Par conséquent, malgré les documents réglementaires d’urbanisme et d’architecture, le paysage urbain et naturel continue d’être en deçà des attentes en termes d’équilibres socioculturels, environnementaux, écologiques et économiques.

L’aménagement et la gestion urbains et territoriaux sont donc, des enjeux de développement prioritaires. Car comprendre la dynamique et l’influence de l’urbanisation dans un territoire, à travers l’évaluation de la performance des systèmes de bâtiments et des systèmes urbains qui l’englobent, est essentiel pour concevoir des politiques locales et nationales, inclusives et contextualisées avec les réalités africaines.

Au Maroc, la question de l’urbanisme se trouve aujourd’hui au cœur de la politique de développement du Royaume. Le Maroc s’est en effet engagé depuis plus d’une décennie dans une politique volontariste de développement durable à travers un développement territorial performant et durable. De ce fait, le pays connaît actuellement une tendance émergente de villes durables au niveau national, notamment à travers le remaniement du système urbain d’un côté, et les villes nouvelles, de l’autre.
Pour soutenir cette politique nationale et accompagner ce développement, et en s’alignant avec la vision de l’Université Mohammed VI Polytechnique, qui place la recherche et l’innovation au cœur de son projet pédagogique comme moteur d’un business model du développement durable du Maroc et de la nouvelle Afrique, la School of Architecture, Planning & Design (SAP+D), lance son Master Exécutif BIM for Building Performance & Territorial Management en partenariat avec WELEARN l’un des précurseurs de l’EdTech Marocain.

“ La School of Architecture, Planning & Design (SAP+D) est une école d’innovation en Architecture, Planification Urbaine/Territoriale et Design à travers un enseignement ‘smart’, la recherche et le développement de solutions concrètes et efficientes, répondant aux défis africains et marocains. L’École vise à contribuer au développement architectural, urbain et territorial résilient, durable et intelligent au niveau national et africain en explorant les différents contextes géographiques, socio-culturels, techniques et environnementaux. Ainsi, le lancement de ce master est venu à un moment idoine car de nombreux projets structurants sont lancés tant au niveau national que continental et qui requièrent des compétences pointues ”, explique le Pr. Hassan Radoine, Directeur de la School of Architecture, Planning & Design et directeur pédagogique du master exécutif BIM for Building Performance & Territorial Management.


Mis en place à partir de Mars 2022, ce Master offre une formation pluridisciplinaire qui s’adresse à tous les professionnels opérant sur des problématiques liées à l’architecture, le génie civil, aux territoires et à l’aménagement, en termes de stratégie ou d’exécution, et pratiquant soit dans le domaine public ou privé. Du fait de son format en part-time, le Master est adapté aux professionnels, tout en restant ouvert aux jeunes diplômés, posant ainsi une base pédagogique d’échange d’expérience, afin d’enrichissir le parcours des professionnels et aiguiser une connaissance pointue des jeunes diplômés. Les modules sont animés par un corps académique de qualité, composé à la fois d’universitaires de renom mais également de praticiens réputés pour leur expertise et apportant leur vision de terrain.

La formation adopte également une approche pédagogique avancée offrant la possibilité aux participants d’acquérir en premier lieu les compétences nécessaires de manière autonome grâce aux méthodes de E-learning, avant de s’attaquer aux études de cas, supervisées, en présentiel, par le corps professoral. Les mastériens bénéficieront également, lors de leurs activités présentielles dans l’enceinte de l’Université Mohammed VI Polytechnique, d’installations de pointe, et de l’accès à différents « Living Labs », tels que les projets de la ville verte de Benguerir, du Green Energy Park ainsi que des plateformes industrielles de l’OCP.

“ Notre mission est de forger une génération de lauréats en architecture, urbanisme et design, aptes à agir sur plusieurs dimensions transdisciplinaires multi-échelle et multi-territoriale et à faire face aux défis du marché africain en rapide mutation. Ainsi, cette formation innovante cherche à relier la performance à l’échelle architecturale, à la durabilité, à l’échelle urbaine et territoriale au profit des futurs acteur du domaine. En outre, les participants seront amenés à acquérir des connaissances fondamentales autour des outils numériques accompagnant les divers processus de planification, de gestion et de prospection d’impact en allant de l’échelle du bâtiment à celle du territoire. Ce master ouvre ainsi de grandes perspectives aux lauréats aussi bien dans le milieu académique que dans celui de l’entreprise ”, poursuit Pr. Hassan Radoine


A l’issue de cette formation, ces derniers seront ainsi aptes à : prospecter, analyser, évaluer et gérer les impacts environnementaux de la performance territoriale des projets de construction ; et apporter des solutions alternatives de planification territoriale à tous les impacts environnementaux possibles des projets architecturaux.

Les futurs mastériens pourront également réaliser des études d’impacts (EIE), maîtriser parfaitement les outils numériques dédiés à l’aménagement, de même que la gestion des projets et devenir force de propositions innovantes en matière d’aménagement des territoires et l’exploitation efficiente des ressources.

En faisant le choix de bâtir des édifices durables, tel que préconisé par l’Objectif de Développement Durable n°11, les villes seront ainsi sûres, résilientes et durables, où tous les citoyens pourront jouir d’une qualité de vie décente, faire partie de la dynamique productive de la ville et instaurer une prospérité partagée et une stabilité sociale sans porter préjudice à l’environnement.

Article en partenariat avec la société Welearn 


Mardi 1 Février 2022



Dans la même rubrique :
< >

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.