Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Le "CLAN D'OUJDA" Ils percèrent le sein qui les a réchauffés


Et c'est à partir d'Oujda et de Nador que s'organisèrent les convois d'armes et de munitions qui alimentèrent la résistance de l'intérieur.
Durant l'été 1962, le Colonel Boumediene entre en Algérie à partir d’Oujda, à la tête de son "armée des frontières".

Ferhat Abbas, l'auteur de "L'indépendance confisquée", écrira plus tard : en "semant des cadavres sur sa route, Boumediene faisait la conquête de l'Algérie. Et il ajouta fort justement : "C'est la seule guerre qu'il fit ".



Par Pr Fouad ZAIM-CHERKAOUI

Et c'est à partir d'Oujda et de Nador que s'organisèrent les convois d'armes et de munitions qui alimentèrent la résistance de l'intérieur. 
Durant l'été 1962, le Colonel Boumediene entre en Algérie à partir d’Oujda, à la tête de son "armée des frontières". 

Ferhat Abbas, l'auteur de "L'indépendance confisquée", écrira plus tard : en "semant des cadavres sur sa route, Boumediene faisait la conquête de l'Algérie. Et il ajouta  fort justement :
                                "C'est la seule guerre qu'il fit ". 

Houari Boumediene, alias Mohamed BOUKHAROUBA, fit ensuite systématiquement le vide autour de lui, en commençant par assassiner ses propres compagnons d'armes, Mohamed Khider  à Madrid en 1967 et Krim Belkacem à Francfort en 1970, entre tant d'autres, avant de s'atteler à saborder ignoblement l'amitié algéro-marocaine. 

Abdelaziz BOUTEFLIKA
, de son côté, dit Boutef, est né à Oujda, le 2 mars 1937, au numéro 6 de la Rue Nedroma, dans le quartier dit des Algériens. 
Son père, Ahmed Bouteflika est un tailleur, qui devint mandataire au marché d'Oujda, et sa mère, Mansouriah Ghezlaoui, est la gérante de Hammam Jerda. 
Il est le premier enfant de sa mère et le second de son père. Il a quatre frères et deux sœurs. Le nom Bouteflika signifie "celui qui fait tout exploser". Bouteflika fait ses premières classes à Sidi Ziane, une école d'Oujda qui a vu passer Meziane Belfkih, Aziz Belal, Ahmed Osman et Allal Sinaceur

Il rejoint ensuite l'Ecole Hassania de scoutisme et poursuit sa scolarité au Lycée Abdelmoumen d'Oujda, de la rue Jakarta. Au lycée, il anime alors la cellule du Parti de l'Istiqlal auquel il a adhéré. Il intégrera plus tard l'armée des frontières et suivra une instruction militaire à l'Ecole des cadres de l'ALN à Dar El Kebdani, entre Oujda et Nador. 

Mohamed BOUDIAF, paix à son âme, fut l'un des hommes clés de la guerre d'indépendance algérienne. Il entra très tôt en opposition contre les premiers régimes mis en place et s'exila durant près de 28 ans au Maroc, à Kenitra plus exactement, où il gérera une briqueterie. Rappelé en Algérie en 1992 en tant que chef de l'Etat, il est lâchement assassiné à Annaba, par les services algériens, le 29 juin de la même année. 

Aux sources....de la guerre d'indépendance algérienne, il y donc eut le Maroc et les Marocains. Le Maroc oriental, d’Oujda à Berkane en passant par Nador, certes, mais pas seulement ; en fait le Maroc tout entier.

Allez comprendre alors comment ceux-là mêmes qui doivent tant à un pays qui a abrité quotidiennement leurs combats, durant des années, sont devenus ses adversaires les plus irréductibles. 

Comment expliquer cela ? "L'ingratitude, a pu postuler si justement, fort en rhétorique, le français Jean Baptiste Blanchard (1731-1797), est un vice aussi commun qu'il est déshonorant. Comment ne voit-on pas même de ces serpents odieux qui, après avoir reçu les secours et les services d'un bienfaiteur, cherchent à percer le sein qui les a réchauffés ! 
       "Goethe aussi avait sans nul doute raison : "l’ingratitude est toujours une sorte de faiblesse. Je n’ai jamais vu que les hommes capables se soient montrés ingrats". 

        L’ingratitude, fort heureusement, grandit ceux qu’elle outrage. 
 
Par Fouad ZAIM-CHERKAOUI 



Mardi 1 Février 2022

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.